Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Najat Vallaud-Belkacem, le gouvernement et Verlaine

Nicolas Gary - 13.11.2013

Zone 51 - Insolite - Najat Vallaud-Belkacem - Paul Verlaine - littérature


Alors que les médias critiquent l'absence de positionnement clair de la part du président de la République, que l'on évoque un possible remaniement ministériel, la porte-parole, Najat Vallaud-Belkacem, a tenu à clarifier les choses. Au sortir du Conseil des ministres, elle s'est fendue d'une évocation verlainienne bien sentie.

 

 

"Eh ouais, je connais mes classiques !"

 

 

François Hollande a-t-il signifié à son gouvernement qu'un remaniement était possible ? « Non », rétorque-t-elle sans ambages, citée par l'AFP. 

 

Dans le climat actuel, le président Hollande a évoqué plusieurs points, comme les dérapages survenus durant les cérémonies du 11 novembre, ou encore « la Une inqualifiable d'un certain journal », qui conforte dans l'idée que le racisme a toujours de tristement beaux jours devant lui. « C'est ça le climat sur lequel nous sommes revenus », ajoute-t-elle.

 

Avant de conclure, avec une verve empruntée à Verlaine, dans son Art poétique : « Pour le reste, le gouvernement est au travail et je pense que tout le reste, c'est de la littérature. »

 

Pour mémoire, le poète amant de Rimbaud n'avait pas de visée politique, mais plutôt poétique.

 

De la musique avant toute chose,
Et pour cela préfère l'Impair
Plus vague et plus soluble dans l'air,
Sans rien en lui qui pèse ou qui pose.
.../...

De la musique encore et toujours !
Que ton vers soit la chose envolée
Qu'on sent qui fuit d'une âme en allée
Vers d'autres cieux à d'autres amours.

Que ton vers soit la bonne aventure
Eparse au vent crispé du matin
Qui va fleurant la menthe et le thym...
Et tout le reste est littérature.  

 

Est-ce à dire que le gouvernement va se mettre à jouer une nouvelle mélodie ?