Naulleau a-t-il un effet sur les ventes des livres dont il parle ?

Clément Solym - 25.05.2009

Zone 51 - Insolite - Naulleau - Lalanne - ventes


Eric Naulleau est un homme aux talents multiples, sachant savamment flairer les bons coups. Editeur, traducteur, écrivain, il officie également comme critique littéraire aux côtés d’Eric Zemmour depuis 2007 sur le plateau d’On n’est pas couché, l’émission de Laurent Ruquier diffusée sur France 2 le samedi en deuxième partie de soirée.

Un coup de plus a contribué à le rendre connu du très très grand public. Ne sachant guère garder sa langue dans la poche, il avait eu une très sévère altercation en direct sur le plateau avec Francis Lalanne qui venait de sortir, chez l’éditeur Jean-Claude Gawsewitch, Mise en demeure à monsieur le président de la République Française.

Interrogé sur les ventes depuis cette émission assez houleuse, l’éditeur assure en être à la deuxième réédition de l’ouvrage dont les ventes ont véritablement décollé après cet épisode violent. Comme quoi, même quand le critique Eric Naulleau dit du mal d’un livre, il influe positivement sur ses ventes…

Il en fut ainsi lorsque Naulleau parla du livre écrit pour sa défense par l’avocat controversé Karim Achoui : Un avocat à abattre. Si le critique avait été sévère à l’encontre de l’ouvrage, Le Cherche Midi, éditeur du titre, a pu voir les ventes augmenter sensiblement à l’issue de ce passage télévisé.

Toutefois, le pouvoir important détenu par Eric Naulleau sur les ventes d’un ouvrage est aussi décrié par les éditeurs. Certains ouvrages critiqués lors de l’émission ne s’en remettent tout de même que difficilement. Aux Editions du Moment, qui ont sorti Belle-Amie, le livre sur Rachida Dati, on se montre bien plus critique sur le rôle de Naulleau…