OVH et VadeSecure : le règne des imbéciles machines spamsophiles

Nicolas Gary - 30.12.2019

Zone 51 - Chez Wam - OVH spam VadeSecure - emailing hébergeur internet - spam emails arnaques


Depuis maintenant quelques jours, ActuaLitté est privé d’un outil très prisé : sa newsletter. Envoyée à plusieurs dizaines de milliers d’inscrits, cette epistole ne faisait de mal à personne – voire, nous avons la faiblesse de le croire, servait à certains. Chaque matin, à 4 heures, elle partait sans un bruit et atterrissait dans les boîtes mail. Enfin… ça, c'était avant le drame.



Notre hébergeur, comme nombre d’autres sites, est le Français OVH. Quelques cafouillages de temps à autre, mais rien de bien méchant – sauf en cas de serveur planté ou d’attaques, mais rendons-leur justice, ils n’y sont pour rien. Au quotidien, la production d’articles ne souffre d’aucune gêne particulière, et si nous avons rencontré quelques soucis en avril dernier, il s’agissait de notre breaking news — un envoi pour signaler des informations particulièrement importantes.

On aurait dû se méfier. 

Il aura en effet fallu plusieurs mois et des échanges de sourds avec les services techniques pour que finalement OVH reconnaisse que non seulement notre emailing répondait aux critères nécessaires, mais surtout, que leur prestataire allait mettre à jour ses bases.

En somme, nous étions victimes d’un faux positif, autodéclaré par VadeSecure, le prestataire d’OVH. Et dans ces cas de figure, on peut se plaindre, gémir ou tenter de raisonner avec les interlocuteurs, l’unique réponse est celle générée par le script à suivre.
 

Tout est fini bien, surtout l'année...


C’est tout le problème quand on a affaire à une machine, seule aux commandes des décisions à prendre : si elle fond une durite, impossible de lui faire entendre raison. Et comme les opérateurs des services OVH suivent ses recommandations comme parole l’Évangile, autant dire qu’on changera l’eau en vin avant de les convaincre.

Depuis le 27, VadeSecure a donc décidé que notre emailing relevait d’une campagne de spam. Pourquoi, alors que nos envois s’effectuent sans peine depuis septembre dernier ? Pas de réponse. Sur quels critères ? Silence radio. Pourrait-on être informé au préalable des changements de leur filtrage ? Que dalle. 

Grosso modo, VadeSecure nous l’a mise dans le cullimateur, et rien n’y fait : un niveau d'informations qui dépasse la fosse des Mariannes, des échanges répétitifs sans progression possible... D’ailleurs, les demandes de renseignements pour vérifications formulées par OVH sont si stupéfiantes, que même notre développeur en reste bouche bée, depuis quatre jours.

Les tests de vérifications, de conformité, de mise à jour, de règles à respecter, bref : les processus sont validés, mais Saint VadeSecure a déclaré la mise à l’Index, provoquant une furieuse envie chez nous de lui dégainer un virulent majeur. Ce qui est fait.
 

Spam ma faute à moi...


Que faire ? Attendre — même s’il est des plus serviables, notre Kenji national a droit à des congés — et se replonger dans les méandres des demandes erratiques formulées par OVH, pour confirmer que nous ne proposons pas d’enlargir your penis, béneficier de l’héritage d’un richissime Nigérian ou autres escroqueries.

D’ici là, toutes nos excuses, on aimerait bien, mais on ne peut point vous la délivrer comme à l’accoutumée, cette épistole.

Puisque Noël est passé, et qu’on attend toujours leur appel, nous avons décidé de modifier le message de répondeur de la rédaction qui les accueillera — et s’ils ne connaissent pas Desproges, ce n’en sera que plus drôle encore : « Au lieu de dire Bonjour à tous, j’ai mis Bonne année mon cul. C’est net, c’est sobre, et ça vole suffisamment bas pour que les grossiers trouvent ça vulgaire. »


Vous pouvez toujours vous inscrire ici... en espérant que ça revienne vite



Commentaires
La question de base serait plutôt : Depuis quand on utilise un hosteur comme OVH pour envoyer des newsletter ?



Votre démarche est stupide à la base LOL



Ce n'est pas pour rien que des outils comme mailjet, mailchimp et autres utilisent leurs infrastructure pour fournir une délivrabilité de qualité.



Donc désolé le dire, votre problème est certes chiant, mais à utiliser du cheap il faut pas aller crier aux loups après ... wink
Ce genre de situation est en effet très énervant (comme le savent tous ceux qui se battent contre les multiples erreurs des robots de Youtube chargés de repérer les violations de copyright).

Mais il me semble tout à fait logique qu'ils répondent à la négative (ou ne répondent pas) à "Pourrait-on être informé au préalable des changements de leur filtrage ?" : ce serait donner aux spammeurs (les vrais, pas vous), des indices sur la manière de contourner ce filtrage.
En effet, ne pas fournir d'armes à ceux contre qui on lutte : en l'état nous payons cher pour les services et l'hébergement, et obtenir de vraies réponses (pas une idiote liste de sites type checkmail) pour corriger les problèmes serait la moindre des choses...

#joyeuxnoelfelix
Salut, je découvre ce site depuis moins d'une semaine, j'ignore comment avoir eu le lien, ni par le biais de quelle recherche, ce qui m'inquiète, car ma mémoire flanche a 30 ans bientôt. Mais ce site à lire est agréable, je n'ai pas trouvé votre agrégateur de lien RSS, ni que je ne me suis pas abonné a votre newsletter, en revanche j'ai mis un lien de votre site vers mon bureau Android (le fameux Add to home screen de chrome), je fais ça pour soit éviter d'installer une application, ou soit parce que justement le site n'en propose pas d'applications. Car effectivement, ça devient compliqué si dans nos anciens bookmarks il y a deux cents sites favoris et que chacun propose sa propre application à usage personnel.
Pourquoi ne pas proposer un abonnement à ce bon vieux flux RSS ... ?
Ah, mais le flux RSS est disponible

https://www.actualitte.com/flux/rss/actualites.xml

avec même la possibilité de choisir les segments que l'on souhaite suivre spécifiquement

https://www.actualitte.com/flux-rss

smile
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.