Panique dans la librairie : Les dangers de la pause-café

Julien Helmlinger - 26.08.2014

Zone 51 - Humour - Librairie - Café - Soigner sa clientèle


Gare à vous, lecteurs, si votre libraire préféré fait partie des accros à la caféine. Imaginez-vous dans une boutique, absorbée par le multivers du rayon science-fiction : le propriétaire s'en va en prenant soin de fermer la porte à clé derrière lui. Vous voilà enfermé, seul. Une éternité, d'environ une heure ou deux, le temps pour le professionnel de consommer un petit noir sur une terrasse. À Manchester, un amateur de lecture a vécu l'enfer de la pause-café.

 

 

 

CC by SA 2.0 par Christophe Mallet 

 

 

Le drame est arrivé samedi dernier, dans la librairie Paramount Books, en plein centre-ville de Manchester. La victime, qui se trouvait au fond de la boutique n'a pas entendu le propriétaire sortir. Et celui-ci s'en est allé pour une heure et demie en pensant quitter un local parfaitement désert. 

 

Le lecteur s'est bientôt rendu compte qu'il s'était fait enfermer, au moment d'apporter ses achats à la caisse. Il a alors cherché en vain une clé ou un numéro de téléphone mobile du libraire, avant de se résigner à faire appel à la police, qui lui suggéra de prévenir les pompiers tout en le gardant en ligne.

 

Le client a tenté aussi de s'échapper par une sortie de secours à l'étage, mais à son grand dam une partie de l'échelle lui est apparue inutilisable. Au final il aura quand même fallu le retour du proprio, après une heure et demie, pour le tirer d'affaire. Loin de la catalepsie, le héros du jour a tenu le choc grâce aux livres.

 

La justice n'est pas saisie dans cette histoire, et que Paramount Bookstore n'a pas souhaité apporter de commentaire à la presse britannique, le libraire a quand même offert un bon de réduction pour dédommager son client. Lui s'est dit soulagé d'être en mesure de passer la nuit dans son lit sans avoir l'embarras d'un sauvetage par les pompiers.