Paper Passion : le parfum qui sent le livre, sans Karl Lagerfeld

Clément Solym - 16.05.2012

Zone 51 - Insolite - Paper Passion - Karl Lagerfield - parfum


On se souviendra que Karl Lagerfeld, le gentil excentrique qui travaille dans la mode et ouvre de temps à autre une librairie, avait été pressenti pour la création d'un ouvrage tout particulier. Il s'agissait de Paper Passion, un titre qui n'en était pas un, puisque l'on parlait en fait d'un parfum. Qui reproduirait les fragrances du papier. 

 

Eh oui : Karl est un féru de livres, avec une bibliothèque personnelle de plus de 300.000 livres, et assurait que sa dépendance à l'achat de livres lui serait fatale. Vu les résultats des librairies ces derniers temps, tout porte à croire que l'ami Karl ne fait plus ses emplettes que par internet. 

 

Soit. Le projet Paper Passion, n'était finalement qu'une erreur de la part de la presse, qui n'avait une fois de plus rien compris. En effet, l'éditeur Gerhard Steidl, qui était évoqué dans ce projet, avait eu la mauvaise idée de raccrocher le nom du créateur à cette initiative. Qui n'existait finalement pas. 

 

 

 

« M. Lagerfeld réfute son implication dans le lancement du parfum Paper Passion. Ce projet, dont M. Steidl a parlé, ne résulte que de l'éditeur de livres lui-même. M. Lagerfeld a publié de nombreux livres avec M. Steidl, mais reste attaché à Coty Prestige pour ce qui est de la création de ses propres parfums », expliquait la porte-parole de Karl, Caroline Fragner. (voir notre actualitté)

 

Ce qui n'empêcha pas le projet Paper Passion de voir le jour, la preuve en images. L'éditeur allemand, Gerhard Steidl et le maître parfumeur Geza Schoen sont ainsi passé à l'attaque, en proposant un parfum, dans un coffret de livre, qui propose de renifler les fragrances air du temps, sec et gras des pages d'un livre, avec une note élégante d'encre, le tout mixé et passé au shaker pour trouver l'adéquation idéale.

 

Pour mémoire, le projet Paper Passion était né en 1997, avec Karl Lagerfeld, qui avait alors sollicité l'éditeur pour l'impression de livres à l'occasion d'un lancement de parfum, Jako. Et les livres sentaient fort l'encre fraîche. Finalement, ils ne furent d'ailleurs pas utilisés, du fait de leur odeur, pas tout à fait propice au lancement d'un parfum.

 

 

 

De là, l'idée d'un parfum qui proposerait de découvrir les différentes senteurs d'un livre, directement dans un flacon. Qui sera donc commercialisé le 30 mai prochain. Tout cela sera donc bel et bien vrai, sans Karl, certes, mais certifié, voir p.19 du catalogue de l'éditeur.

 

Pour Karl, « l'odeur d'un livre fraîchement imprimé est le meilleur parfum au monde ». Pour mémoire, donc, et à l'occasion de Cannes, vous savez par quoi remplacer les poudres traditionnellement liées à la fête, si vous rencontrez le maestro. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.