Patrick Lozès : Tintin, entre caricature et réalité, la pédagogie

Clément Solym - 14.09.2009

Zone 51 - Humour - Patrick - Lozes - pédagogie


Fondateur du CRAN, Patrick Lozès souhaite résoudre la polémique Tintin au Congo, en introduisant un texte pédagogique. Selon lui, si nombre de personnes le lisent « avec la distance nécessaire », reste que d'autres, comme les plus jeunes, ne font pas « la part des choses entre caricature et réalité ». Évidemment, les jeunes sont des bêtes. Tous. Sans distinction aucune. C'est bien connu. Aristote le disait déjà en son temps, alors...

Un monument de diplomatie que Le Mague pointe : « Le Président du Cran se veut le défenseur de la jeunesse face aux caricatures des noirs dans la bande dessinée. On se croirait revenir dans les années d’après-guerre, en France, où les publications jeunesses étaient surveillées et contrôlées par des associations de famille, et quelques autres très proches de l’église, voir même la présence des curés. »

L'occasion pour Julien Allès, comme il sait si bien le faire de remettre une couche, et comme disait Coluche de refuser l'idée de racisme : la preuve, selon l'humoriste, il écrivait noir sur blanc.