Pilosité faciale et littérature, un classement au poil

Antoine Oury - 31.07.2013

Zone 51 - Humour - barbe - auteurs - pilosité


Ce n'est pas parce les hipsters entretiennent une barbe fournie que les auteurs n'y ont pas pensé avant eux : le site Buzzfeed s'est lancé dans un classement des pilosités faciales les plus mémorables de l'histoire littéraire, avec 10 auteurs majoritairement russes. Quant à déterminer si la longueur de la barbe est proportionnelle à la sagesse et aux qualités d'écriture de chacun, c'est une autre question...

 


Charles Dickens, par J. Gurney & Son (domaine public)

 

 

En effet, Feodor Dostoïevski et Léon Tolstoï prennent respectivement la 3e et 1re place du classement, grâce à leur pilosité relativement sauvage, tout juste concurrencée par la barbe du barde Walt Whitman. Celui-ci écrivait d'ailleurs dans Leaves of Grass : « Ablutions et rasoirs pour les précieux, pour moi des taches de rousseurs et une barbe drue. »

 

Le reste du classement comprend des figures littéraires réputées pour leur côté viril et aventureux : Ernest Hemingway, ou Henry David Thoreau, fer de lance du nature writing, côtoient ainsi Herman Melville. On trouvera également quelques poètes, comme Allen Ginsberg ou Shel Silverstein, auteur de nombreuses chansons, mais aussi de livres pour enfants.

 

 

 

 

L'intégralité du classement pourra être trouvé sur Buzzfeed, auquel on pourra ajouter George R.R. Martin, l'auteur de Games of Throne, ou Alan Moore, qui aurait très bien pu s'offrir la première place, et de loin.

 

En France, nous avons aussi quelques fiers porteurs de la barbe : Marek Halter, ou encore, plus récemment, Yal Ayerdhal.

 

Ça évite à la bibliographie d'être rasoir...