medias

Plagier Wikipédia dans un livre, sans la citer : l'auteur s'excuse

- 25.06.2009

Zone 51 - Insolite - plagier - wikipédia - livre


Chris Anderson a déjà écrit plusieurs livres, mais son dernier fait jaser pour un petit emprunt réalisé à l'encyclopédie Wikipédia, en prenant quelques libertés, et surtout celle de ne pas citer sa source. Traitant de la sagesse, Free: The Future of a Radical Price, est déjà sorti à 80.000 exemplaires, expédiés dans les librairies du pays.

Et l'auteur, également rédacteur en chef de Wired Magazine, confesse sans peine son erreur, et assure que tout sera réparé au plus vite. L'éditeur, Hyperion, ajoute que l'on travaille dans la maison aux rectifications à apporter dans les prochaines éditions, qu'elles soient numériques ou papier.

Y'a plutôt intérêt parce que les wikipedianautes ont déjà noté cette absence de citation directement sur la page dédiée à l'auteur. Selon lui, le meilleur moyen serait de placer un lien dans son livre avec l'adresse de l'article recopié, mais l'éditeur n'est pas très chaud : étant donné les fluctuations qui agitent Wikipedia, il serait préférable de noter à quelle date il a consulté l'article. Pour plus de précautions...

Une idée « maladroite et archaïque » estime Chris. D'autant que le problème est survenu lorsque l'éditeur a refusé de mettre des notes de bas de page, puisque les articles de l'encyclopédie évoluent en permanence. « Mais ce n'est pas une excuse, Wikipédia aurait dû être citée. »

Mais pourquoi avoir choisi Wikipédia, interroge l'AP ? « Sur de nombreux sujets, Wikipédia est l'une des meilleures sources, et plus sollicitée, bien qu'il faille en chercher d'autres pour les confirmer. »