Poètes et écrivains envahissent un journal israëlien

Clément Solym - 16.06.2009

Zone 51 - Insolite - poetes - romanciers - israeliens


Le plus ancien des journaux israéliens, le Haaretz aura étonné les quelque 50.000 lecteurs de son quotidien, en offrant aux journalistes une journée de vacances et mettant à contribution romanciers et poètes du pays.

En l'honneur de la semaine du livre hébraïque, Dov Alfonso, rédacteur en chef du journal a contacté plusieurs connaissances pour leur offrir les colonnes du quotidien.

Du 10 au 20 juin, près de 50 villes célèbrent en effet cette semaine et la littérature juive dans son ensemble. Débutée en 1926 à Tel Aviv, elle est devenue un rendez-vous annuel à compter de 1961. Ainsi, 31 des plus importants auteurs juifs ont pris part à la rédaction des informations du jour, en tentant d'offrir un véritable journal, depuis la Une jusqu'à la météo.

Initiative audacieuse pour le quotidien fondé en 1918 : difficile en effet d'imaginer le Times ou Le Monde réaliser pareille opération. M'enfin, si m'sieur Alain Beuve-Marie nous écoute, qu'il fasse remonter l'information, ça pourrait provoquer un petit quelque chose...

Ce qui est passionnant, c'est que les auteurs se sont prêtés au jeu, en tâchant d'intégrer les informations idoines dans les différentes colonnes, tout en ajoutant une once de littérature qui rendait l'ensemble plus romanesque. Et manifestement les journalistes de la rédaction ont été soufflés par ce chamboulement, allant jusqu'à reconnaître qu'ils avaient pris une leçon.

Un traitement tantôt poétique, tantôt narratif, mais toujours guidé par les choix personnels des écrivains... Bel exemple.