Portrait de Shakespeare en fumeur de pétards ?

Clément Solym - 30.06.2011

Zone 51 - Insolite - shakespeare - fumer - herbe


Il ne suffit pas d'être passionné de littérature pour avoir envie d'en comprendre l'histoire et de la reconstituer. Il est parfois indispensable d'avoir une couche de folie bien balancée pour faire valoir ses théories...

C'est précisément là qu'intervient Francis Thackeray, directeur de l'Institute for Human Evolution, basé dans l'université Witwatersrand à Johannesburg. Cet anthropologue vient en effet de soumettre l'idée que l'on pourrait, en ouvrant la tombe dans laquelle repose le squelette du poète Shakespeare, parvenir à déterminer de quoi il est mort. Mais également, d'affirmer, ou non, que ses pièces furent écrites sous l'influence de la marijuana.

 
Bob Marley
C'est qu'en 2001, l'homme a trouvé des preuves formelles de la culture du cannabis à l'époque du dramaturge, en Angleterre. Alors pour la fabrication du textile et de cordage, en effet, mais de là à considérer que le poète était défoncé au tétrahydrocannabinol, il n'y a qu'un pas, que l'on saute même dans le Sonnet 76, avec l'allusion à "noted weed", qui pour Thackeray ne laisse pas vraiment de place pour l'imagination.

Shakespeare était un junkie, recourant aux vertus haschichéennes, pour puiser l'inspiration quelque part. Et il suffirait d'un bout d'ongle ou d'un cheveu pour que l'on puisse effectuer les prélèvements nécessaires et les analyses idoines.

Sauf qu'il y a la fameuse malédiction sur la tombe de Shakespeare, qui promet le malheur à qui touchera aux os du poète. (notre actualitté)

Mais même là, Thackeray a trouvé la parade : « Il ne fait pas référence aux dents », se réjouit-il, espiègle. Alors, un petit échantillon d'ADN et ensuite quoi ? Eh bien on vérifie la consommation de stupéfiants, et on referme.

Mais les sceptiques se sont fait connaître. Pour certains, ouvrir la tombe et sa voir de quoi est mort William n'apporterait rien de plus sur l'Angleterre élisabéthaine. Alors, découvrir qu'il fumait de l'herbe...