Pour 20000 $, George RR Martin tuera un fan de Game of Thrones

Clément Solym - 08.06.2014

Zone 51 - Insolite - Game of Thrones - George RR Martin - tuer un fan


L'auteur George RR Martin est connu pour les romans du Trône de fer. Et sa capacité à réduire à néant ses personnages facilement, pour une raison ou un autre. Mais il vient de passer un cap en proposant de faire mourir un fan, pour un montant de 20.000 $. Le tout dans le cadre d'une campagne de collecte de fonds, au profit de deux de ses organismes caritatifs favoris…

 

 

 

 

L'argent recueilli dans ce contexte sera reversé à Wild Spirit Wolf Sanctuary et le Food Depot dans le Nouveau-Mexique. Mais de quoi est-ce qu'il en retourne ? Il ne s'agit pas réellement de tuer quelqu'un - surtout que, se mettre à tuer les fans de ses romans, reste le meilleur moyen de faire un four lors de la sortie de son ouvrage en librairie. Non, c'est plus simple : pour 20.000 $, un des personnages, dans le prochain livre de Martin portera le nom de l'heureux veinard, et se fera démonter. 

 

Et le romancier de promettre « une mort horrible » dans A Song of Ice and Fire, le prochain livre. Et qu'importe le statut social du personnage, il pourrait s'agir d'un petit seigneur, d'un chevalier ou d'un paysan, voire d'une prostituée. 

 

Si vous ne disposez pas de la somme adéquate, d'autres formules sont possibles, pour obtenir le plus d'argent possible. Pour 4500 $, Martin offre le scénario dédicacé du premier épisode de son livre. Pour 7500 $, c'est l'une des casquettes usagées de l'écrivain que l'on pourra obtenir. Et pour 15.000 $, il vous offre un petit-déjeuner, et la possibilité de lui poser quelques questions sur Game of Thrones. 

 

Enfin, petite cerise sur le gâteau, tous ceux qui prendront part à cette campagne de financement pourront participer à un tirage au sort. L'heureux élu, et un ami à lui, seront baladés en hélicoptère au dessus du Wild Spirit Wolf Sanctuary. « S'il y a quelque chose que vous n'avez jamais voulu me demander, ce sera votre chance », assure-t-il. 

 

Le tout s'inscrit dans le cadre d'une campagne de crowdfunding, présentée sur Prizeo.