medias

Pour la bonne cause, Margerin prend la mer avec une boîte de sardine

Florent D. - 07.07.2020

Zone 51 - Insolite - Frank Margerin sardines - Quiberon solidarité soutien - conserverie Quiberonnaise poissons


C’est un “chalut” amical que les gens de la conserverie ont lancé à Frank Margerin : le bédéiste sensible à une noble cause vient de signer l’illustration d’une future boîte de sardines collector. À l’huile d’olive vierge extra. 115 g de poissons, pour une noble cause, ça valait bien un effort ?


 

La conserverie La Quiberonnaise s’est lancée dans une campagne de soutien à la station de sauvetage en mer de la presqu’île de Quiberon. D’autant que cette dernière célèbre ses 150 ans de loyaux services, avec un invité de marque. En effet, après une série de naufrages particulièrement dramatiques entre 1862 et 1865 sur les côtes françaises, la SCSN (Société Centrale des Sauveteurs de Naufragés) fut créée le 1er février 1865.

Plus coutumier des troquets et des blousons en cuir, Margerin a en effet réalisé une illustration inédite pour la conserverie.

Elle représente la vedette SNS 142, baptisée La Teignouse. Cette vedette de 1ère classe nouvelle génération, basée à Port Maria depuis 2002 fut renforcée, 9 ans plus tard, par un semi-rigide de 7,5 mètres, le SNS 712 nommée la « Quiberonnaise » en remerciement à Bernard et Thierry Jourdan, les enfants des fondateurs de la Quiberonnaise.

Moralité, en découle — sans calembour — une série limitée de 4000 boites de sardines, proposées pour 5,5 €, avec 200 sérigraphies signées et numérotées, pour 35 €. Sur chaque boîte vendue, 1 € sera reversé à la SNSM de Quiberon. 


Commentaires
bravo pour votre courage et votre solidarisée grin
Le massacre des animaux, une "noble cause", vraiment ?



Les poissons sont des êtres doués de sentience, possédant par là même des droits fondamentaux inaliénables que nous leur nions arbitrairement : droit à la vie, à la liberté, à ne pas être exploité ni torturé.

Les animaux n'ont pas à finir à l'abattoir, dans des filets, ni dans nos assiettes. Nous n'avons pas besoin de produits d'origine animale pour vivre.



La pêche tue.

Les poissons souffrent.



Vive le véganisme.
Le sauvetage de marins oui, une noble cause.

Ne vous en déplaise
Cher Méryl, comme l'a souligné Veg-âne, la noble cause est le sauvetage en mer, pas la pêche aux sardine ! grin
Que des collectionneurs s'arrachent ou non les boîtes "signées et numérotées"... De toute façon, les sardines sont mortes et sans espoir de résurrection . Dans le cas qui nous occupe, faut reconnaître qu'on les a allongées dans des boîtes de luxe. Ce qui n'exclut pas l'inconfort d'avoir été mises en boîte.

De plus, combien de ces collectionneurs songeraient-ils à manger les sardines, l'âme même de leurs fétiches? Cela détériorerait l'objet précieux. Et l'ingestion du son contenu ne favoriserait d'ailleurs pas le transfert des vertus sardinières à son propriétaire.



Belle occasion (encore une!!) de renouer le désaccord entre mangeurs de chair et mangeurs de fibres. Ping-pong sur fond de mer: tomate-crevette contre tomate-nature.



Mais en fait, ne parlait-on pas, là tout au début du texte, d'un hommage au sauvetage en mer? Il s'agissait d'êtres humains ou non?
FRANK,depuis tes années clusiennes et tes dédicaces bistrotières,tiens bon la barre même si on est serré dans la boite et que les grincheux passent par dessus bon vent jean claude
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.