Pour Martin Amis, l'ETA a aidé l'Espagne à sortir du franquisme

Clément Solym - 12.05.2009

Zone 51 - Insolite - Martin - Amis - ETA


L’écrivain britannique, invité d’un festival à Granade (Andalousie) est revenu sur l’attentat perpétré en 1973 par l’ETA contre la personne de Luis Carrero qui était à l’époque amiral et chef du gouvernement de Franco. En assassinant cette personnalité franquiste, pour Martin Amis, l’ETA a permis d’éviter une prolongation de la dictature espagnole.

Luis Carrero avait été victime, en décembre 1973, de l’explosion d’une bombe au passage de sa voiture alors qu’il était chef du gouvernement de Franco depuis six mois. Cet homme pouvait potentiellement remplacer Franco.

Ainsi, l’Espagne, après la mort de Franco en 1975, a pu passer, de façon pacifique, à une monarchie constitutionnelle. C’est le roi Juan Carlos qui a repris le pouvoir à la suite de Franco pour ménager une transition vers la démocratie.

En 41 ans d’existence, l’ETA, organisation terroriste répertoriée comme telle par l’Union européenne, a tué 825 personnes à travers de multiples attentats.