Pour toucher un public chinois, il traduit son roman avec Google

Clément Solym - 28.07.2008

Zone 51 - Insolite - traduction - Chinois - Google


Christophe Sims est franco-anglais et vient d'expérimenter une nouvelle forme rare de publication et de diffusion : son roman 'La tentation d'Oussama' (en vente chez Lulu) est disponible en ligne. Bravo, salue-t-on, mais rien de grandiose. Si fait...

Écrit en français, le livre a été traduit pour être accessible aux lecteurs chinois... La belle affaire ? Assurément, parce que pour assurer sa traduction, Christophe est passé par un moteur automatisé, afin de toucher les quelque 235 millions de Chinois qui sont sur Internet...

Depuis samedi, Christophe publie ainsi, et à un rythme de deux extraits hebdomadaires, un extrait de son livre en chinois. La fameuse page en question est accessible à cette adresse, mais peut-être que le recours à Google Translate permettra d'y voir un peu plus clair.

Extaits de la traduction du chinois en français :

«Responsabilité
La tentative, je suis ici, pour autant que je sache, la première dans le monde. Je ne comprends pas le chinois. Mais j'ai fait un double défi :
  • avec la traduction automatique, disponible sur Internet (Google), mon texte, écrit en français, sera transféré à la langue chinoise. Je parie qu'il ne perdra pas son importance. Il y aura certainement des erreurs, de pertes et de contradictions, mais je crois aussi qu'une nouvelle histoire, a été publié en chinois.
  • deuxième pari est que cette nouvelle histoire va trouver ses lecteurs chinois.
Textes littéraires, il ne suffit pas d'écrire. C'est la conséquence de la nature de l'écriture, chaque lecteur créera sa propre histoire, à sa manière. »

On ne manquera pas de se souvenir avec quels délices les méandres dans lesquelles le ministère de la Culture s'était plongé en envisageant de recourir à Google pour assurer la traduction de ses pages...