Prédire les crimes : Minority Report de Philip K. Dick devient réel

Clément Solym - 31.07.2012

Zone 51 - Insolite - Minority report - criminalité - prédiction


« Washington, 2054. John Anderton est membre de Précrime, une unité gouvernementale utilisant les dons de prescience de trois mutants, les précogs, pour arrêter les criminels avant leur passage à l'acte. Avant même qu'ils aient imaginé de passer à l'acte. Anderton a une confiance aveugle dans les prédictions des précogs. Mais quand, chasseur devenu gibier, il se retrouvera lui-même accusé du meurtre d'un homme qu'il n'a jamais rencontré, il lui faudra découvrir les véritables rouages de Précrime pour prouver son innocence. »

 

 

 

 

Ca, c'est la fiction, un livre écrit par Philip K. Dick, et adapté au cinéma par Spielberg, Minority Report, qui s'appuyait sur la prescience pour créer une société sans criminels, puisque ces derniers n'avaient pas encore la possibilité de commettre leur forfait, qu'ils étaient déjà arrêtés. Avec un taux d'erreur équivalent à zéro, ce qui permettait de maintenir une sécurité absolue, dans une société parfaite… 

 

Mais retour à la réalité, qui triple-galope pour rattraper la fiction. Les services de police ce Santa Cruz, en Californie, de Memphis et du Tennessee, ainsi que d'autres organisations en Pologne et en Grande-Bretagne se penchent sur une méthode plus scientifique. L'idée est de prévenir les crimes en se basant sur des algorithmes qui… cherchent à prédire les crimes avant qu'ils n'aient lieu. 

 

Le programme CRUSH, pour, Criminal Reduction Utilizing Statistical History, s'appuie sur des outils statistiques, explique Mark Cleverly, qui est aux commandes de la division d'analyse prédictive en matière de criminalité chez IBM. Cité par l'AFP, il précise : « On peut construire un modèle de com­por­te­ment avec plu­sieurs fac­teurs comme la période de l'année, s'il fait chaud et humide ou froid et nei­geux, si c'est un jour de paye où les gens auront du liquide sur eux... »

 

Pas question pour le moment de prévoir quand un crime aura lieu, ni de l'empêcher, mais cela permettrait d'avoir un certain regard sur des comportements et, pour exemple, des moyens de savoir à quelle période les vols de voitures pourraient avoir lieu.

 

Et cela fonctionnerait, puisque Memphis affiche une baisse de la criminalité de 30 % et des crimes violents de 15 %. Tout repose sur un logiciel puissant, évidemment, qui facilite la vie des inspecteurs, et simplifie les arrestations. 

 

Reste qu'une personne est innocente jusqu'à preuve de sa culpabilité, et que pour effectuer une fouille de suspect, il faut encore avoir des raisons réelles… et pas simplement des statistiques, protestent des défenseurs des droits de l'Homme. 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.