Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour

Nicolas Gary - 23.04.2017

Zone 51 - Chez Wam - élection présidentielle 2017 - candidat Emmanuel Macron - Marine Le Pen candidat


Avec un taux de participation inférieur manifestement à celui de 2012, le premier tour de l’élection présidentielle 2017 vient de s’achever. Emmanuel Macron, et son mouvement En marche, retrouvera donc Marine Le Pen, pour le second tour, le dimanche 7 mai. Pour la deuxième fois en quinze ans, le Front national se retrouve au second tour de l'élection présidentielle.

 


Crédit France 2

 

Les interpellations n’auront pas manqué, venant du monde culturel et du livre autant que d’autres, le président du Syndicat national de l’édition, Vincent Montagne, avait d’ailleurs déploré que la culture ait été absente de la campagne.

 

Sollicités, les candidats avaient, pour certains toutefois, répondu ont questions posées par le monde du livre. « Droite ou gauche, le prix unique fait l’unanimité. Nous avons la chance d’être une profession très unie, avec des divergences qui peuvent apparaître entre auteurs, éditeurs et libraires. Mais dans son ensemble, on parle d’une chaîne qui reste très structurée, avec un fonctionnement commun », commentait le président du SNE auprès de ActuaLitté.

Toutefois, Marine Le Pen n'avait manifestement pas souhaité apporter au monde du livre la moindre forme de réponse. On pourra toujours se réferer au programme esquissé – à peine ébauché en matière de culture, de fait – pour mesurer ce que la candidate a en tête : « Défendre l’identité nationale, les valeurs et les traditions de la civilisation française. Inscrire dans la Constitution la défense et la promotion de notre patrimoine historique et culturel. Assurer la transmission des connaissances par le renforcement des apprentissages fondamentaux (français, histoire, calcul). »
 

Education et culture, chantier prioritaire du programme d'Emmanuel Macron

 

Les auteurs avaient également sollicité les candidats, de même que d’autres organisations représentatives de l’interprofession, bibliothécaires, archivistes, etc. Désormais, une autre campagne se profile, avec les deux candidats restants.
 



Les pourcentages sont encore des estimations susceptibles d'être modifiées au cours des prochaines heures, le temps que les résultats soient pleinement stabilisés. Les appels en faveur d'un vote pour Emmanuel Macron, afin de faire barrage au Front national, ne devraient pas tarder.
 



L’élimination de la gauche pour la seconde fois en quinze ans est « une défaite morale pour la gauche », estime de son côté Benoît Hamon, « fier d’avoir mené une campagne fondatrice ». Il appelle fort logiquement à battre l’extrême droite, en votant pour Emmanuel Macron. «  Je fais une distinction claire, totale, entre un adversaire politique et une ennemie de la république. »
 

Les professionnels du livre pourront toujours consulter notre dossier autour du programme livre et lecture d'Emmanuel Macron, détaillant les différentes propositions formulées par le candidat au court de sa première partie de campagne.


mise à jour : 

Avec 23,72 % des suffrages, Emmanuel Macron l’emporte donc dans ce premier tour, alors que la présidente du Front national recueille 21,91 % des voix, soit 7,2 millions de personnes. La participation finale aura été de 77 % selon une estimation Ispos-Sopra, contre 79,48 % en 2012. Dans l'intervalle, le dessinateur Joann Sfar s'en est donné à coeur joie en suivant les réactions des uns et des autres, parfois, supputant au besoin.



Un dîner a même été organisé, à La Rotonde, en présence notamment de l'écrivain Érik Orsenna. Une célébration qui a immédiatement déclenché une polémique, certains considérant l'attitude du candidat comme un peu trop arrogante.