Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Prison : la bible pour tout le monde

Clément Solym - 10.05.2011

Zone 51 - Insolite - bible - prison - berkeley


Depuis quelques années le comté de Berkeley en Caroline du Sud, a une politique originale pour résoudre l’épineux problème de la réhabilitation des prisonniers. Le programme s’intitule : « the Bible-only policy » et consiste, comme son nom l’indique à n’autoriser aux prisonniers qu’une seule et unique lecture : la Bible.

Comme l’affirme Alexandra Silver, avec beaucoup d’humour, dans un article du Times : « Certes, c'est un best-seller, et il y a dans ces pages de quoi occuper quelqu’un et même le divertir – une hallucinante création de l’univers en sept jours, de la violence, du sexe, quelqu’un qui marche sur l'eau, une résurrection, etc. - mais parfois on a juste envie de lire un bon polar d’Agatha Christie. »


Elle n’est pas la seule à s’insurger contre cette pratique et le Ministère de la justice a envoyé une lettre au shérif du comté de Berkeley, lui demandant que cesse cette politique absurde. Et de brandir en étendard la convention des Etats-Unis : Interdire aux prisonnier de lire autre chose que la Bible est un outrage au premier amendement.

Le ministère de la Justice s’est finalement associé à l’Union des Libertés Civiles Américaines (ACLU) pour déposer une plainte contre le shérif et selon The Associated Press, l’ACLU aurait demandé au juge fédéral de bloquer la politique « Bible-only ».

L’affaire a éclaté au grand jour alors que le Centre de défense des droits de l’homme ne parvenait pas à faire parvenir sa lettre d’information mensuelle aux prisonniers, depuis 2008. Après plusieurs essais infructueux, l’organisme avait contacté le département du shérif qui avait fini par répondre par courrier que les prisonniers n’étaient pas autorisés à recevoir d’autres lectures que la Bible.