Une actrice porno en couverture d'un manuel de maths (Thaïlande)

Nicolas Gary - 13.09.2014

Zone 51 - Humour - Thaïlande - film pornographique - actrice couverture


C'est la boulette, et autant dire que dans la maison d'édition thaïlandaise, des têtes ont dû tomber. Un manuel scolaire a en effet été commercialisé et retiré de toute urgence, alors que sur la couverture, la charmante enseignante de mathématiques n'est autre qu'une actrice japonaise de films pour adultes.

 

Basic Mathematics, de l'éditeur MuangTaiBook, situé à Nonthaburi, est d'apparence très glossy : rose, jaune, avec des diagrammes et des colonnes, une petite fille heureuse d'avoir mené à bien sa multiplication et un adulte très concentré sur son équation. Mais une image fait tache dans ce jardin d'Eden de la scolarité : une jeune enseignante passe en revue un document, intitulé Mathematics... et vient mettre le feu aux esprits.

 

Cette délicieuse figurante n'est autre que Mana Aoki – jeune actrice pornographique –, et l'image provient de la plaquette de présentation de Costume Play Working Girl, un film interdit aux moins de 18 ans, qui n'avait que peu de liens directs avec l'apprentissage des mathématiques, donc. 

 

 

 

Comme on le voit sur la photo originale, le mot Mathematics a simplement été passé sous Photoshop, pour être plus en adéquation avec le sujet – ce qui laisse entendre que la photo avait simplement été récupérée sur internet, sans se préoccuper outre mesure des droits. La maison d'édition a confirmé qu'elle avait choisi l'image de manière aléatoire sur le net, et s'est excusée pour sa démarche. 

 

Les étudiants du pays n'auraient cependant pas eu le temps de s'en émouvoir, puisque les manuels n'ont pas été distribués dans les établissements scolaires auxquels ils étaient destinés, assure l'éditeur. Il garantit en effet qu'il ne s'agissait encore que d'une maquette, et qu'il manquait des validations avant d'entamer la distribution.

 

Selon d'autres sources, nécessairement contradictoires, il aurait déjà été imprimé à 3000 exemplaires et 2000 auraient déjà été expédiés dans une dizaine d'établissements – au titre de services de presse, comme des épreuves non corrigées ? D'autant plus que le bureau de la commission scolaire de Thaïlande est intervenu dans cette histoire, pour promettre que les mesures de retour avaient été prises. Les autorités assurent : « Nous allons rappeler les manuels problématiques, de chaque collège où ils ont été achetés, et nous leur enverrons des manuels avec une nouvelle couverture ».   

 

La boulette a connu un vif succès sur les réseaux sociaux, puisqu'un internaute habile, ayant découvert le pot aux roses, a diffusé l'image, avec plus de 11.000 re-tweet entre temps. 

 

 


 

 

 

La méthode pédagogique avait certainement un peu trop d'avance sur son temps...