“Qu'est-ce qu'Hegel fort la salope" : le Tumblr sans peur

Nicolas Gary - 10.12.2013

Zone 51 - Humour - jeux de mots - auteurs - détournement


N'existe-t-il donc plus rien de sacré en ce bas monde que l'on s'en prenne, dans des attaques d'une crasse vulgarité aux noms mêmes de ces génies qui firent la langue française ? L'iconoclaste ne reculera-t-il devant rien, pour fouler aux pieds la culture, et ses exceptions, et dans une verve de légionnaire, osera-t-il inventer les plus infâmes jeux de mots (laids, très laids), pour salir la Littérature ?

 

 

 

 

Après examen de la question, il semble que oui. Et sans aucune vergogne, faut-il l'avouer.

 

Avec des slogans aussi vibrants d'intelligence patriotique que « Arrête de mater comme un gros Prévert » ou soucieux de l'hygiène bucco-dentaire comme « Je vais te faire sauter la Molière du fond », il faut rendre à Des fists et des lettres, un Tubmblr bien senti, l'hommage ému qui lui revient. 

 

Une mention spéciale finesse et poésie intervient quand on parle de théâtre : ainsi le « Touche-moi l'anouilh » mériterait à lui seul gloses et exégèses. 

 

Si vous avez quelques suggestions, pour apporter une humble contribution à l'édification collective, n'hésitez pas à la laisser dans les commentaires, nous transmettrons.