Raymond Chandler se paye la science-fiction, et prédit Google

Antoine Oury - 15.08.2015

Zone 51 - Insolite - science-fiction - Raymond Chandler - Google


Une lettre issue de la correspondance de Raymond Chandler, adressée à son agent H. N. Swanson en 1953, a refait surface sur le Web. Pour deux raisons : dans le courrier, Chandler livre une parodie savoureuse de la science-fiction, un genre qu'il n'appréciait visiblement pas, et lâche pourtant une petite perle d'anticipation. Dans son pastiche, il nomme en effet une sorte d'assistant spatial « Google »...

 

Raymond Chandler

 

 

« Est-ce que tu as déjà lu ce qu'on appelle de la science-fiction ? » Dès les premières lignes, difficile de ne pas saisir le ton amusé de Chandler. L'auteur du Grand Sommeil s'engage ensuite dans une parodie du genre, matricule de vaisseaux et précisions techniques comprises : « Mon souffle gelé faisait des bretzels roses. J'ai échangé les barres d'énergie et la Bryllis a doucement progressé sur 5 pattes, utilisant les 2 autres pour envoyer des ondes de crylon. »

 

L'astronaute que décrit Chandler progresse plus ou moins difficilement pour accomplir sa mission, peine perdue. « Une lueur soudaine m'entoura, la Quatrième Lune était déjà levée. Il me restait exactement 4 secondes pour faire chauffer le désintégrateur et Google m'avait dit que ce n'était pas suffisant. Il avait raison. » Certes, on trouve tout sur Google, mais tout de même...

 

La conclusion hérissera les amateurs du genre : « Ils paient rubis sur l'ongle pour ce genre de merde ? »

 

(via The Verge)


Pour approfondir

Editeur :
Genre : littÉrature...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782070141043

Les enquêtes de Philip Marlowe

de Raymond Chandler

J'achète ce livre grand format à 28.50 €