Quand Steve Jobs, sorti d'une fac de littérature, postulait pour un emploi

Fasseur Barbara - 13.03.2018

Zone 51 - Insolite - Steve Jobs CV - Apple Enchères - Steve Jobs Manuscrit


La première candidature de Steve Jobs ne laissait pas présager un tel destin. Elle a été mise aux enchères par la maison RR Auction, basée à Boston, aux côtés de deux autres documents signés par le cofondateur d'Apple, un manuel informatique et un article de presse. Les enchères se déroulent sur une semaine, du 8 au 15 mars.

 
Steve Jobs
Detroity2k (CC, BY - NC)
 

La feuille, tachée et froissée, n’est pas en très bon état, mais on lui pardonnera. Il y a de ça 45 ans, le jeune « Steven Jobs » alors en étude de « litté anglaise » à l’université « Reed college » dans l’Oregon, spécialisée en art et littérature, recherche un emploi.
 

La demande d’emploi la plus drôle
de 2017 a été écrite en 1904


Le document a déjà séduit une vingtaine d’acheteurs : estimée à 50.000 $, la lettre de motivation a déjà dépassé les 60.000 $, preuve de l’intérêt pour ce document. Et ce n’est pas fini puisque les fans de l’homme à la pomme ont encore deux jours pour remporter le bien à partir de RR Auction.

 

À 18 ans à peine en 1973, l’écriture peu appliquée, les fautes d’orthographe et de typographie remettent la future figure de légende du numérique à sa place de jeune homme je-m’en-foutiste.

 

On remarque par exemple la mention de la fameuse entreprise « Hewitt-Packard » [sic !]. Eh oui, malgré son intérêt affiché pour les ordinateurs et ses aspirations de « technicien électronique » ou d’« ingénieur de conception », il se trompe sur l’orthographe du nom.

 

Ironiquement, on remarquera également que le jeune Steven Jobs ne possédait pas de téléphone à l’époque… Trois ans plus tard, il fondera Apple avec l’aide de Steve Wozniak et Apple 1 ne tardera pas à connaître le succès que nous lui connaissons aujourd’hui.

 

Avec Winnie l’Ourson, Steve Jobs
voulait démontrer les atouts d’iBooks


Parmi les autres documents présentés, on trouve un manuel technique daté de 2001 et intitulé « Mac OS X Administration Books » ainsi qu'un article de presse à propos du « nouvel iPhone » de l’époque dont la date de publication est le 10 juin 2008, tous deux signés de la main de Steve Jobs, donc.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.