Radiohead : l'inspiration de Thom Yorke puisée dans les vers de William Blake

Clément Solym - 16.02.2016

Zone 51 - Insolite - Radiohead chanson - inspiration poète - William Blake


L’un des titres du groupe de rock Radiohead puiserait son inspiration directement dans des poèmes de William Blake. La découverte dans une boutique d’Oxford laisse envisager que les paroles de la chanson Airbag, présente sur l’album OK Computer devrait beaucoup à un livre de Blake Songs of Innocence and Experience. D’autant que la preuve aurait été offerte par Thom Yorke, le chanteur du groupe, à la boutique Oxfam.

 

Thom Yorke, Nimes 11/07/2012

JS CC BY 2.0

 

 

« Il est incroyable de penser que cette chanson de OK Computer a été inspirée par une poésie de Blake », explique Andrew Chapman, spécialiste des livres rares. L’histoire ne l’est pas moins : le chanteur britannique s’est présenté dans la boutique d’Oxfam, voilà huit mois, avec quelques livres à donner. Dans cet établissement, on récupère et on revend très peu cher : l’acte de solidarité est premier. 

 

Dans le recueil contenant les textes du poète du XVIIIe siècle, Yorke avait laissé quelques annotations. C’est le moins que l’on puisse dire : on trouve non seulement les paroles de la chanson Airbag, sur la couverture du livre, mais également plusieurs commentaires, parfois succincts, au fil des pages. « Nous avons réalisé que le livre était d’un intérêt considérable, parce qu’il démontrait l’inspiration de la chanson et un lien direct entre les vers de Blake et l’inspiration de Thom », poursuit Andrew Chapman. 

 

 

 

L’ouvrage n’est pourtant qu’une édition assez bas de gamme, une version poche de Songs of Innocence and Experience par l’éditeur Penguin, datée de 1960 : tout au plus Oxfam aurait pu la vendre pour quelques dizaines de centimes d’euros. Mais Chapman, après sa découverte, a une tout autre idée. Il décide de contacter le chanteur, et lui suggère que le livre pourrait être vendu aux enchères. Thom Yorke ne voit aucune opposition à formuler, et l'affaire est alors conclue.

 

Les bénéfices iraient alors à Oxfam. Les estimations faites, l’ouvrage rapporterait entre 800 £ et 1200 £. La vente le démontrera : elle doit s’opérer le 18 mars prochain à Londres, par Bloomsbury Auctions. 

 

(via Telegraph)