medias

Recyclez vos vieux manuscrits médiévaux en sac à main

Camille Cado - 26.02.2020

Zone 51 - Insolite - manuscrit italien - sac insolite livre - livre ancien sac


Fabriquée en fibres de soie couleur émeraude, cette aumônière du XVIIe siècle comprend également des fleurs brodées dans les tons jaune, violet et pêche. Jusqu’ici, rien de particulier, excepté un ornement plutôt chargé. Mais lorsque l’on ouvre le sac, des lettrines et d’autres écritures apparaissent en filigrane, sous la doublure...

crédit : Boston public library

La Bibliothèque publique de Boston a récemment fait l’acquisition d’un sac très original auprès de la librairie londonienne Bernard Quaritch ltd, spécialisée dans les livres rares. Et pour cause, l’aumônière a été réalisée à partir de fragments d’un manuscrit médiéval.

Le sac aurait été confectionné en Italie au XVIIe siècle. Son créateur aurait ainsi commencé par détruire le manuscrit en coupant les « bifolia », soit, les feuilles de parchemin qui ont été pliées pour fabriquer les pages originelles. Il aurait ensuite cousu les extrémités de quatre fragments pour donner corps à la forme du bagage.

Pour Jay Moschella, conservateur de livres rares à la bibliothèque, « les extraits du parchemin sont une partie intégrante du sac lui-même ». Et pour cause, les morceaux de bifolia constituent le squelette du sac. La doublure ayant disparu, ces fragments de manuscrits sont aujourd’hui visibles. 

« Normalement, on aurait dû voir un fond plus neutre », ajoute-t-il. « Quand il a était créé, jamais on aurait eu l’idée qu’un manuscrit se cachait à l’intérieur. C’est fascinant de l’observer comme cela aujourd’hui. »

<

>



À l’origine, les ouvrages n’étaient pas fabriqués à partir de papier, mais avec des peaux d’animaux non tannées, « une substance incroyablement flexible et durable » explique Jay Moschella. Et de rappeler qu’au Moyen Âge, les manuscrits étaient souvent réutilisés pour y copier de nouveaux textes. « C’est une matière très précieuse et utile ! »

Certains palimpsestes sont ainsi devenus connus pour avoir donné lieu à des juxtapositions assez curieuses. Ce sac bourse créé à partir d’un ancien manuscrit en fait partie. Pour le conservateur, il s’agit plus exactement d’un bréviaire italien datant du XIVe ou XVe siècle.

D’après les parties lisibles, les écrits s’apparenteraient en effet à des prières et des hymnes religieux. Autre indice, la calligraphie arrondie, dite en rotonde, typique du sud de l’Europe. 
 

Le département des livres rares et des manuscrits de la bibliothèque publique de Boston est actuellement fermé pour rénovation. Dès sa réouverture en 2021, l’aumônière sera bien évidemment présentée à ceux qui le demandent dans l’enceinte de l’établissement. 

via Atlas Obscura


Commentaires
Vanter la destruction d.une reliure médiévale me semble assez irresponsable de la part d’un site qui s’intéresse au livre et à la littérature. Prenez RV de manière urgente dans une bibliothèque patrimoniale conservant des manuscrits médiévaux.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.