(Re)découvrir des extraits du Seigneur des Anneaux, lus par J.R.R. Tolkien

Maxim Simonienko - 23.04.2019

Zone 51 - Insolite - seigneur des anneaux audio - lecture tolkien hobbit - tolkien magnétophone lecture


Pour ceux qui ont déjà eu la chance (et le courage) de lire l'entièreté de la trilogie du Seigneur des Anneaux, vous apprécierez peut-être de la redécouvrir grâce à la voix de J.R.R Tolkien en personne. De courts clips audio, accompagnés de jolis montages photo et surtout de la voix de l'auteur, traînent par-ci par-là sur YouTube et ce depuis une bonne dizaine d'années pour certains. 
 
(image d'illustration : erik_stein - pixabay license)


À l'origine, Tolkien doutait énormément de son travail. Il était loin de s'imaginer qu'il arriverait à toucher des millions de lecteurs à travers le monde, et encore moins que ses romans seraient adaptés sur grand écran. Pour l'écrivain anglais, les livres étaient avant tout « une tentative de créer un monde dans lequel une forme de langage conforme à [son] esthétique personnelle pourrait sembler réelle ».
 

Créer un monde pour les langues


C'est dans cette perspective linguistique que le papa du Hobbit avait commencé à écrire l'une des sagas de romans fantastiques les plus lues et regardées au monde. Les aventures qu'il avait créées étaient, comme il le soulignait, « un monde pour les langues [et non] l’inverse ». De ce projet sont nées plusieurs langues uniques, toutes créées par l'auteur en personne, dont le valarin, le Khuzdul (langue des nains) ou encore l'eldarin (l'un des nombreux langages parlés par les elfes.) 

Malheureusement pour lui, ses ouvrages sont aujourd'hui plus appréciés pour leur dimension mythique et fantastique que linguistique. C'est pourquoi nous vous proposons de redécouvrir en vous laissant bercer par la voix de Tolkien en personne.

Dans les clips proposés par la rédaction, il est possible de découvrir la prononciation exacte imaginée par l'auteur de la langue elfique Quenya, grâce au poème intitulé Namárië. Il sera ensuite possible d'apprécier la lecture de la célèbre Chanson de Durin avant de terminer par quelques extraits choisis du Seigneur des Anneaux et du Hobbit
 
 


C'est à l'aide d'un magnétophone d'un ami que Tolkien avait décidé de s'enregistrer pour la première fois. Satisfait des résultats pour le Seigneur des Anneaux, il accepta de lire et d'enregistrer des extraits du Hobbit. L'auteur anglais fut tellement enchanté par les miracles du magnétophone qu'il finit par y prendre goût, pour notre plus grand bonheur.  
 

via Open Culture



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.