[Concours] Un château, un fantôme et un monde fantastique...

La rédaction - 15.09.2015

Zone 51 - Chez Wam - orage château - concours livre - gagner jouer


« Orage, ô désespoir... », s’exclamait le Cid, qui n’avait pas pris le temps de souscrire à une assurance-vie pour les intempéries. D'ailleurs, c’est fascinant, le gros temps : ses éclairs, ses colères sombres, ses nuages lourds. Et comme il n’y a pas d’histoires fantastiques sans un château lointain, et un bon orage, voici l’occasion de découvrir le livre de Marie-Hélène Delval, Quand vient l’orage. (un extrait à découvrir)

 

 

 

Que faire quand on est coincé pour les vacances dans un petit village de montagne, entre des parents qui ne cessent de se disputer, et immobilisé par une méchante entorse? Antoine décide d’en profiter pour se mettre à l’écriture d’un roman – fantastique, bien sûr, le genre qu’il préfère! Une légende locale lui fournit le début de son intrigue: l’histoire de deux cavaliers que l’on entend galoper les nuits d’orage, et d’une mystérieuse jeune fille, morte depuis neuf siècles, qu’il faut pourtant protéger…

 

 

Pour avoir le plaisir de remporter l’un des exemplaires que les Éditions Bayard mettent en jeu, c’est simple : faites-nous parvenir une jolie photo, d’un beau soir d’orage, un brin mystérieux avec quelques notes de merveilleux. Vous avez cela sous la main ? Magnifique : envoyez-les à cette adresse ! Notre Cécile nationale sera ravie de recevoir vos clichés ! Et si la photo ne vous appartient pas, pensez à indiquer sa source.

 

 

 

 

Règlement

1. La participation est limitée aux personnes de France métropolitaine.
2. Chaque personne (représentée par un foyer et donc une adresse postale) ne peut jouer qu’une seule fois.
3. Vous disposez d’une semaine pour envoyer vos réponses, soit jusqu’au 22 septembre 23 h 59.
3bis. Septembre, c'est comme avril : ne pas se découvrir d'un fil. Même dentaire.
4. 100 % des gagnants auront participé, c'est certain. Le choix de la photo gagnante est laissé à l’appréciation de la rédaction. Dans le plus total despotisme totalitaire et autocratique. Comme toujours.
5. Pensez à noter votre adresse postale à laquelle on doit vous envoyer l'exemplaire... Si, si, c’est mieux...
5bis. Parce qu’on ne vous la demandera pas.


Pour approfondir

Editeur : Bayard Jeunesse
Genre : litterature...
Total pages : 240
Traducteur :
ISBN : 9782747058049

Quand vient l'orage

de Marie-Hélène Delval

Il est des légendes qui jamais ne s'éteignent. A presque 17 ans, Antoine n'est pas ravi de passer ses vacances à la montagne, coincé entre ses parents qui n'arrêtent pas de se disputer. Et, comble de malchance, dès le premier jour de randonnée, il s'est foulé la cheville. Que faire dans un petit village isolé quand on a la jambe bandée ? Antoine aimerait bien se lancer dans l'écriture d'un roman, mais il lui manque une idée. Il part donc traîner à La Marmotte, la seule taverne du hameau, où il rencontre Marcel. Le vieil homme, le regard braqué sur son bock de bière, évoque à demi-mot une légende locale. comme s'il en craignait encore les maléfices. Et il conclut par une phrase énigmatique que le garçon n'entend pas bien : " Il faut la sauver " ou " Tu dois la sauver ". Voilà qui éveille la curiosité d'Antoine autant que son inspiration. Mais sauver qui, au juste ? La fille de la légende, qui, pour échapper à un seigneur démoniaque, s'est jetée, au XIIe siècle, du haut des remparts de Morteroche qui se dressent au-dessus du village ? Cette idée est complètement insensée. mais plutôt romanesque ! Antoine décide donc d'en découvrir davantage sur cette légende et, clopin-clopant, de mener son enquête auprès des habitants, qui ne semblent pas apprécier ses questions. Car, autour de cette histoire moyenâgeuse planent des mystères plus récents aux allures de drames. Accident, folie, suicide. Plus Antoine en apprend sur les ombres qui, les nuits d'orage, hantent les ruines de Morteroche, plus il ressent pour elles de la fascination. Une fascination proche de l'envoûtement.

J'achète ce livre grand format à 13.90 €

J'achète ce livre numérique à 9.99 €