Rendez-vous pris entre Gallimard et le créateur du compte Twitter

Clément Solym - 25.03.2011

Zone 51 - Insolite - twitter - compte - gallimard


Finalement, la dernière provocation en date aura fait son effet. En mettant en vente sur eBay le compte Twitter @Gallimard qu'il avait créé pour promouvoir la maison d'édition, l'homme à l'origine de cette initiative va finalement rencontrer le PDG de la boutique. (notre actualitté)

C'est le monde à l'envers, nous confirme JR, l'homme à l'initiative de ce compte. Lui qui a tenté de contacter la maison d'édition par tous les moyens à sa disposition s'est finalement retrouvé contacté par Antoine Gallimard en personne. « Je ne voulais pas déranger le patron des éditions Gallimard... Je m'attendais même plutôt à être mis en relation avec un responsable de projet ou un responsable multimédia, mais je suis particulièrement heureux de le rencontrer. »

Selon Antoine Gallimard, cité par l'AFP, ce rendez-vous a été fixé « dans l'optique d'une solution la plus satisfaisante possible (pour les deux parties) et tout devrait se régler à l'amiable et très rapidement ».

« J'ai toujours utilisé ce fil pour la promotion des oeuvres de Gallimard ; je suis un très grand fan et mon intention n'était pas du tout de faire du cybersquatting ou d'accaparer une marque. Maintenant que le temps me manque, j'ai tenté de contacter les éditions à travers les adresses génériques, pour leur proposer de reprendre le fil, mais je n'ai jamais eu de réponse » nous précisait JR, en février dernier. (notre actualitté)

Aujourd'hui, le compte Twitter est toujours mis en vente sur le site d'enchères eBay, et la somme a atteint 231 €, manifestement assez sollicité. Et pour régler l'histoire rendez-vous était pris pour cet après-midi, précisément. « Antoine Gallimard s'est montré curieux d'entendre mon histoire et surtout curieux de savoir pourquoi personne ne m'avait répondu. »

Oui, mais voilà...

Finalement, le destin s'en mêle, et alors que nous demandons des nouvelles de cette rencontre, le créateur du compte nous explique qu'un incident ferroviaire s'est interposé. Le train qui devait le mener jusqu'au PDG du groupe n'a pas pu partir. « Peu importe, notre rendez-vous a été repoussé à lundi. Je suis impatient. C'est un homme manifestement entreprenant. Nous allons nous entendre. »