Rentrée littéraire : Au Figaro, la littérature passe après la photo

Nicolas Gary - 15.09.2013

Zone 51 - Insolite - Figaro littéraire - premiers romans - auteurs de la rentrée littéraire


Inédit : « Tout cela sent fortement le parisianisme », s'amuse l'éditeur de Jérôme Millon, joint par ActuaLitté. Pierre-Jean Balzan, qui dirige La Fosse aux Ours (située à Lyon) rit un peu jaune malgré tout. Son auteur, retenu pour figurer dans la liste des 10 premiers romans de la rentrée littéraire, qu'établit le Figaro littéraire, aura été remplacé au pied levé. Un tour de passe-passe fameux. 

 

 


 

 

Le monde se divise en deux catégories : ceux qui habitent du bon côté du périph, et les autres. Le 3 septembre à 17h, l'éditeur reçoit un email du Figaro littéraire : Jérôme Millon est attendu à 10h, le 5 septembre, pour la séance photo. L'affaire est traditionnelle, organisée aux locaux du Fig', mais voilà : Jérôme Millon (par ailleurs patron de la maison d'édition éponyme à Grenoble) ne peut pas se rendre sur place : il est quelque part sur l'Océan, et le déplacer va être compliqué. 

 

Moralité ? Eh bien, le 5 au matin, la photo pour le Figaro littéraire est faite, et... un 10e auteur a été trouvé pour remplacer au pied levé le Millon manquant. « C'est une véritable équipe de football : on prend un remplaçant sur le banc de touche pour s'assurer que l'équipe sera complète », commente l'éditeur. Ne tenons pas rigueur à l'homme de ce qu'une équipe de foot, de mémoire, compte 11 joueurs. Car les faits sont là. 

 

 

 

 

Dans un communiqué sarcastique, il explique que son auteur, pour n'avoir pas pu se rendre à ladite photo « va donc disparaître sans préavis de la sélection ». Diablerie ! «  Que penser de cette maltraitance à auteur et éditeur de province ?Et dire que Jérôme Millon est allé  acheter ce matin, à l'aube, trois exemplaires du Figaro ! C'est cher payé. »

 

Pourtant, dans l'échange d'emails avec le Figaro littéraire, que ActuaLitté a pu consulter, il est expressément dit : 

 

Comme chaque année nous consacrons un n° spécial PREMIERS ROMANS à paraître le 12 septembre prochain. Le livre de votre auteur Jérôme Million a été sélectionné parmi 10 premiers romans de la rentrée littéraire. A cette occasion une séance photo de groupe est organisée le Jeudi 5 Septembre à 15h00 dans les locaux du Figaro, 14 Bld Haussmann 75 009 Paris.

Pouvez-vous me dire si votre auteur peut être présent à ce rdv ?

 

 

 

 

« Ce n'est tout de même pas très élégant de leur part. Tout cela me rappelle comment le procureur de la République, Laurent Davenas, avait été dépêché en urgence, alors qu'il était en tracking dans l'Himalaya. Son procureur adjoint avait ouvert une information judiciaire, et l'avait confié à un juge. L'affaire concernait Xavière Tibéri. Et l'on était parti chercher le procureur de la République dans l'Himalaya, pour empêcher que l'information judiciaire n'ait lieu. » (lire l'anecdote sur Wikipedia)

 

Alors, de la même manière, aurait-il fallu envoyer chercher Stéphane Millon en hélicoptère, pour qu'il assiste à la photo ? Parce qu'en regardant dans les pages du Fig' Litt', non seulement l'auteur n'est plus sur la photo, mais surtout, l'article qui devait lui être consacré a disparu. 

 

Le journal a d'ailleurs tenu à répondre à l'éditeur :  

Nous sommes désolés de ce malentendu. Comme indiqué dans un précédent e-mail, la photo de groupe ne concerne que les auteurs sur place et sélectionnés. Il est évident que nous ne pouvons traiter tous les premiers romans dans un seul supplément, nous en sélectionnons 10 chaque année.

Je vous confirme que dans un second temps d'autres premiers romans seront chroniqués, celui de Jérôme Millon en fait partie.

 

« Résumé de l'Histoire : double peine pour Jérôme Millon : pas d'article dans Le Figaro et achat de trois exemplaires du journal », conclut Pierre-Jean Balzan. « Vous vous rendez compte ? Il n'aura jamais acheté un seul exemplaire de toute sa vie, et voilà qu'il s'est retrouvé avec trois Figaro littéraire... pour rien. »

 

Mais si : il pourra profiter de la sélection des 10 auteurs de la rentrée. En attendant, on peut retrouver le livre de Jérôme Millon, Vie et destin de Célestin Arepo, aux éditions la Fosse aux Ours.