Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Résoudre le Rubik's Cube de Google : 40 ans de puzzle casse-tête

Nicolas Gary - 19.05.2014

Zone 51 - Insolite - Rubik's Cube - casse-tête - puzzle


Ah, la magie de ce petit cube dont chacune des six faces comporte 9 petits carrés de couleur qu'il faut arriver à emmêler pour les démêler par la suite. Merveille des puzzles de l'enfance, le Rubik's Cube a fêté ses 40 ans, et aucun doute : pour un parallélépipède, on « n'arête » pas le progrès. Lesquelles arêtes n'ont pas pris une ride. Logique, pour du plastique. 

 

 

 

 

Mais le Rubik's Cube n'est pas simplement ce petit jouet incompréhensible : c'est aussi l'objet de dizaines de publications destinées à aider les plus minutieux à en maîtriser l'art complexe et ténébreux. 

 

« Pour la plupart d'entre nous, le simple fait de pouvoir résoudre le rubik's cube(r) ne suffit pas : il faut également le résoudre le plus rapidement possible. Les meilleurs speedcubeurs du monde peuvent faire pivoter et tourner les cubes du puzzle afin de reconstruire une face de la même couleur en un temps moyen inférieur à 20 secondes. Écrit par l'un des spécialistes en la matière, résoudre les cubes vous aidera à vous hisser au rang des meilleurs compétiteurs », expliquait Dan Harris dans un ouvrage paru en 2008. 

 

Aujourd'hui, le Rubik's Cube est à l'honneur, chez Google, qui en propose une version en ligne à jouer, sans rougir. Certainement, la société américaine laissera les internautes jouer encore quelques heures avec ce gadget, à cette adresse. Le tout en rendant un vibrant et tournoyant hommage au Hongrois Ernő Rubik à qui l'on doit cette merveille de casse-tête, en 1974. 

 

Plus de 100 millions d'exemplaires sont vendus dans les débuts des années 80, et dès 1981, un Britannique, Patrick Bossert, à 12 ans, publia une solution pour résoudre l'énigme. Son livre fut classé en première position des best-sellers du New York Times. 

 

Selon la légende, son inventeur en personne mit un mois à détricoter sa propre énigme. En revanche, il n'oublia pas de déposer un brevet pour faire valoir son invention : le système d'axe qui est l'articulation même du Cube découle en effet de la propriété intellectuelle, heureusement préservée. 

 

Et pour les plus paresseux, voici la réponse au Rubik's Cube proposé par la firme ce matin.