Rhianna Pratchett, fille de Terry, scénariste comblée d'Overlord

Clément Solym - 26.06.2009

Zone 51 - Insolite - Rhianna - Pratchett - Overlord


Fille ou fils de X ou Y, ça ne se porte pas aisément. Et tout particulièrement quand papa ou maman a été consacré pour son travail. Alors pour Rhianna Pratchett, fille de Terry et héritière spirituelle, veux, veux pas, du Disque-Monde donc de romans largement salués, l'avenir était pour le moins imprévisible.

Alors, histoire de rester dans la création, Rhianna s'est taillé une réputation solide dans un tout autre univers : celui du jeu vidéo. Et pas n'importe quelles productions, puisque l'on parle de titres comme Mirror's Edge, Heavenly Sword, ou encore Overlord I et II. Son boulot ? Elle réalise les scénarii des jeux.

Un boulot qui n'est pas de tout repos : « Tenter de construire une histoire autour de niveaux qui ont déjà été conçus, sans trame narrative, en restant dans l'esprit, ce qui est assez fréquent - ce fut le cas avec Mirror's Edge - c'est un peu comme d'essayer d'écrire le scénario d'un film pour des plans qui ont déjà été tournés », explique-t-elle à l'AP.

« Cela peut être incroyablement difficile », conclut-elle. Mais l'attrait de certains défis rend évidemment la route plus agréable à parcourir. Ce fut le cas pour Overlord, où le joueur incarne un personnage maléfique, dans un monde imaginaire et zarbi, avec détroussage de cadavres à l'appui et des larbins en guise de paysans bâtisseurs particulièrement sensibles... à la bière.

Des aventures tordues dans un univers d'humour noir, qui depuis 2007 connaît un certain succès... « Comment ne pas aimer ce thème ? »

 
 

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.