Rowling avec Pierre Perret : ouvrez la cage aux oiseaux

Clément Solym - 09.11.2010

Zone 51 - Insolite - inde - chouette - potter


Bon, personne n'a pu rater ce grand moment de géopolitique mondiale. Un cri d'alarme était poussé par le ministre qui, à défaut de pouvoir hurler avec les loups, rejoignait le camp des chouettes qui en Inde pâtisse des mondes Harry Potter.

Si, si, dans le pays, les enfants, admiratifs de la chouette Edwige qui accompagne les tribulations du jeune Potter, et offerte pour son 11e anniversaire dans le livre, veulent eux aussi avoir leur chouette ou leur hibou. Or, en Inde, depuis 1972, les volatiles sont protégés - et seuls une quinzaine d'espèces peuvent être vendues. (notre actualitté)

Eh bien Rowling est intervenue dans le débat, après que le ministre de l'Environnement indien a effectivement poussé un cri d'alerte, pour demander au peuple d'arrêter le massacre. Oui, parce qu'en plus les animaux se font tuer.


Et tout cela à cause de la popularité des chouettes dans la saga. Rowling devait forcément répondre. « S'il est vrai que tout le monde a été influencé par mes livres, en pensant qu'un hibou serait plus heureux enfermé dans une petite cage et captif dans une maison, je voudrais profiter de cette occasion pour leur dire avec autant de force que je le peux : s'il vous plaît, ne faites pas ça. »

Dites donc, ça c'est virulent, comme appel !