Rugby : Ecosse-Italie, les sorciers de Rowling seront devant le match

Nicolas Gary - 22.02.2014

Zone 51 - Insolite - rugby - JK Rowling - Ecosse


C'est la petite note de magie qui manquait probablement au sport favori des hommes du Sud Ouest de la France. La romancière originaire d'Écosse, JK Rowling, ne regardera peut-être pas l'ensemble des matchs du tournoi des Six Nations, mais la rencontre Ecosse-Italie de ce week-end pourrait retenir tout de même l'attention... du monde des sorciers. Promis, tout cela est très sérieux. 

 

 

IMG_2507

rvgalloway, CC BY SA 2.0

 

 

Rowling, à quelques heures du début du match, a en effet tenu à expliquer que le monde des sorciers est toujours passionné par l'équipe de rugby écossaise - alors qu'il leur est interdit de participer à ce sport de Moldus. Triste discrimination, en effet, mais pour laquelle Rowling a tenu à apporter une note historique. 

 

En effet, le cricket a rapidement été vu comme un sport de Moldus pas bien particulièrement intéressant, en regard de ce que peut être le Quidditch. En revanche, il se trouve dans le rugby, quelque chose de bien plus attractif, raconte-t-elle. « Les apprentis ne pouvaient pas s'empêcher d'admirer la force et le courage de Moldus, toujours prêts à se lancer dans un sport si brutal, sans recours au sort Disparition ou Poussos, pour réparer les os brisés. Il faut admettre qu'il y avait un peu de sadisme dans le plaisir de certains sorciers. »

 

Il se trouverait même que, toujours dans le monde des sorciers, on saluait la carrière d'un certain Angus Buchanan - parce que c'était un Craqmol, c'est-à-dire avec un parent sorcier, mais qui est dépourvu de pouvoirs magiques. D'ailleurs, la Wizarding Supporters of Scottish Rugby Union, association qui existe toujours, ne manque jamais une occasion de célébrer ce joueur. Ni même de se retrouver avant chaque match de l'équipe nationale, pour assister ensemble aux 80 minutes de jeu, pour « regarder les Moldus qui pataugent, les uns et les autres, dans la boue ». 

 

La création de la WSSRU serait d'ailleurs née en hommage même à Buchanan..

 

La romancière suggère aussi que d'autres joueurs, comme Kelly Brown, Jim Hamilton et Stuart Hogg, ont une certaine ressemblance avec les personnages de ses romans. Brown pourrait d'ailleurs être un cousin du sorcier Lavender Brown, tandis que Hamilton a quelques traits communs avec le géant Hagrid. 

 

Et si l'on se demande ce qu'elle fera durant cette journée de rencontre Ecosse-Italie, la réponse se trouve manifestement sur Twitter : 

 

 

 

 

Sorciers ou non, le match sera diffusé cet après-midi...

 

via Pottermore