Sarkozy : du barb-Art, du progrès et de Levi-Strauss

Clément Solym - 18.07.2011

Zone 51 - Insolite - sarkozy - levi - strauss


De l'Art, de l'amour et du cochon, le président Sarkozy en a donné la semaine passé un plein récital, en invoquant l'anthropologue et ethnologue français, pourtant récemment entré dans les bonnes grâces de la Pleïade, Claude Lévi-Strauss.

À l'occasion d'une annonce impulsée par le ministère de la Culture, concernant la « nouvelle politique muséale », rapporte le Canard enchaîné, Frédéric Mitterrand s'est fait griller la politesse par un président empressé de montrer qu'il avait tout bien compris et retenu des textes de Claude.

« La culture c'est une façon de répondre à la crise », attaque fièrement l'omniprésent, alors que Frédéric évoquait le 5e anniversaire du musée du Quai Branly. Et s'est donc fait couper la politesse et la parole.

Et Nicolas Sarkozy d'ajouter : : « Levi-Strauss était un génie. EN 1935, il avait compris qu'il n'y avait pas de civilisation barbare. Car dans l'art, il n'y a pas de progrès. »

Heureusement que dans le capitalisme, il y a de l'art-gent. Selon nos confrères, autour de la table, ça n'a pas manqué de sourire...

Quant à ce que Claude avait compris de l'art, du barbare et du progrès durant son expédition au Brésil, dont il revint en 1939, c'est une autre paire de boutons de manchette.