Scandale britannique : pas de poème pour la naissance du Royal Baby

Cécile Mazin - 11.05.2015

Zone 51 - Insolite - William Kate - Royal Baby - poete laureat


L'Angleterre n'en revient pas : alors que Prince William et Kate Middleton sont de nouveau parent, d'une petite princesse, un véritable scandale se déroule. À l'instar d'autres pays anglo-saxons, la Grande-Bretagne possède son poète officiel, le Poet laureate, en l'occurrence Carol Ann Duffy. Voilà deux ans, elle s'était fait remarquer, en choisissant de ne pas écrire sur la naissance du Prince George de Cambridge. Misère, elle récidive avec le nouveau Royal Baby...

 

 

Fiocco rosa per William e Kate diventati genitori per la seconda volta!

William, Kate et la petite dernière

Hot Gossip Italia, CC BY 2.0

 

 

Voilà donc que l'autorité poétique suprême du Royaume décide de snober « une autre naissance royale », s'émeut au plus haut point le Daily Mail. CAD avait succédé en 2009 à Sir Andrew Motion, et depuis, ne cesse de martyriser l'institution royale. Il lui revient pourtant d'officialiser de grands événements de la monarchie britannique, alors quoi ?

 

Eh bien, en 2013, Carol avait affirmé qu'elle était trop occupée pour se préoccuper des langes royaux du Prince George, tout fraîchement débarqué. Cette fois, c'est parce que Carol Ann Duffy était en vacances qu'elle n'a pas sauté sur l'occasion de célébrer la venue au monde du nouveau petit bout de chou. 

 

Bon, il est vrai que pour 5750 £ d'émoluments annuels, difficile de se sentir obligée, mais on commence, outre-Manche, à se demander s'il ne s'agit pas d'un crime de lèse-majesté. Déjà le poème sur la blessure au tendon du footballeur David Beckham avait fait frémir, en 2010. Et puis, son ode ayant pour motif la réduction de l'allocation logement fournie par le gouvernement...

 

Brian Sewell, personnalité médiatique du monde britannique, et critique, ne s'est pas privé d'en rajouter deux couches, certes hyperabsorbantes, mais surtout bien velues : « Cela ne m'étonne pas qu'elle ne s'implique pas. Elle est très à gauche et ses convictions politiques peuvent avoir des répercussions. Elle est une poétesse assez pourrie. » Le Royal Baby ne perd donc rien...