medias

Shelley Jackson, fondue de littérature, écrit toujours dans la neige

Antoine Oury - 08.01.2018

Zone 51 - Insolite - Shelley Jackson neige - texte neige - littérature neige


L'auteure américaine Shelley Jackson a de la suite dans les idées, et le degré zéro de la littérature lui va très bien : depuis 4 ans, elle écrit des histoires dans la neige, aussi éphémères que les flocons. Chaque année, Jackson profite des chutes de neige pour poursuivre un récit commencé en 2014 et qui durera aussi longtemps qu'il y aura de la neige en hiver... 


Les premiers mots de l'histoire de Jackson
 
 

Quelques 389 posts sur Instagram, des centaines de lettres tracées dans la neige : l'histoire qu'écrit Shelley Jackson ne laisse pas de glace. L'auteure américaine, connue pour ses expérimentations autour du texte écrit, poursuit son projet annuel d'écriture dans la neige. Également présentés sur Flickr, les clichés de ses mots glacés ont quelque chose de très poétique.

 

« Pourquoi ai-je voulu écrire cette histoire dans la neige ? Parce qu'elle est blanche comme une page », expliquait Jackson en 2014. Pour tracer ses lettres, Jackson utilise... un crayon. « J'aurais pu essayer de faire pipi, une technique devenue une tradition séculaire, mais je ne crois pas que cela aurait été adapté au projet. »

 

Ce site vous aide à combiner les bonnes polices
pour vos créations


Pour le moment, l'histoire de Shelley Jackson comporte 6 phrases... Vite, l'ère glaciaire !

 

 

 

 


via Electric Lit

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.