Stephen King : sa nouvelle histoire d'horreur s'appelle Donald Trump

Clément Solym - 25.10.2016

Zone 51 - Insolite - Stephen King - Donald Trump - histoire roman horreur


Quand le maître de l’horreur annonce qu’il a une nouvelle idée terrifiante de roman, on a tendance à l’écouter. Et surtout quand il déroule publiquement son projet sur Twitter. Et en effet, Stephen King s’est fait fort hier d’exposer sur la toile ce truc qui semble lui démanger le clavier.

 

torbakhopper, CC BY ND 2.0

 

 

Dans le domaine politique, Srtephen King n’a plus à démontrer son opposition à Donald Trump. Et pourtant, le King a fait fureur hier avec un message très repris. 

 

 

Ma nouvelle histoire d’horreur : Il était une fois, un homme nommé Donald Trump, et il voulait devenir président. Et certains voulaient qu’il gagne.

 

 

Tout avait commencé un peu plus tôt avec cette première réflexion, portant sur le candidat à la présidentielle.

 

Les républicains veulent mettre les armes nucléaires dans les mains d’un homme qui a le tempérament d’un enfant de deux ans. C’est au-delà de ce que je peux comprendre.

 

 

Et reprenant les propos de l’avocat d’OJ Simpson, Stephen King a conclu, avec un brio indéniable.

 

Comme Johnnie Cochran aurait pu dire au sujet de Donald Trump : « Si c’est un trou du cul, vous ne devez pas l’élire. »

 

 

Le King ne manque pas d'humour, et s'il planait encore quelques doutes sur ses intentions de vote, on sait clairement qu'elles ne se dirigent pas vers le candidat Trump... « Quand il a fait son annonce, pour dire qu’il allait briguer la présidence, je me suis dit que c’était une plaisanterie intelligente, et une manière de renouveler en profondeur sa marque, de s’offrir une jeunesse dans la presse et de redevenir d’avant-garde », expliquait déjà, en février dernier, le romancier. 

 

Depuis, il a également pris part à une pétition lancée par 600 autres auteurs, contre le candidat...

 

À lire aussi : “Trump a tout mon soutien pour venir insulter et condamner dans mon pays” (J.K. Rowling)