Stephen King sauve le supplément littéraire d'un quotidien du Maine

Clément Solym - 14.01.2019

Zone 51 - Insolite - Stephen King presse - supplément littéraire journal - King mobilisation abonnés


On sait que le Maine, État où Stephen King réside depuis toujours ou presque, importe tout particulièrement, dans ses romans et sa vie. Lui, qui vit à Bangor, s’est récemment ému d'une mauvaise nouvelle : le Portland Press Herald serait contraint d’arrêter la chronique de livres. Problème d’économie... Mais plus quand on a King en renfort.

Stephen King House -- 47 West Broadway Bangor (ME) 2017
maison de sStephen King - Ron Cogswell, CC BY 2.0

 
Suivi sur Twitter par quelque 5,11 millions de personnes, le romancier a un impact non négligeable. Il fait en effet part à ses abonnés de la mauvaise nouvelle et demande à chacun de réagir.
 

Le message passe le 11 janvier au matin, et les responsables de la publication répondent directement au romancier : si 100 personnes s’abonnent à la version numérique du journal, on promet de maintenir la rubrique. Il aura fallu presque moins de temps pour y parvenir que pour épeler son nom : 
 


En effet, le magazine annonce que plus de 8000 souscriptions ont été enregistrées, suite au mouvement de solidarité déclenché par King.
 
« Beaucoup d’entre eux [des auteurs, NdR] dépendent de ces chroniques pour acheter du pain et du lait », expliquait-il : le Press Herald propose en effet des critiques de livres publiés par des auteurs du Maine – pas forcément des super stars de l’ampleur de King.

L'heureuse histoire du début d'année...


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.