Superstitieuse, naïve et magique Russie...

Clément Solym - 26.10.2010

Zone 51 - Insolite - rowling - succes - miracle


Les grands chefs d'État ne passent pas tous leur temps à se muscler le périnée. Certains consultent également des voyants, marabouts et autres devins. La chose n'est cependant pas réservée aux politiques : le vulgum pecus aime aussi consulter des voyants.

L'histoire russe d'Anna et Vassia est assez amusante à ce titre : leur rencontre est fantastique, Vassia est plein d'argent, mais hélas, trois fois hélas, ne souhaite pas se marier. Anne décide alors qu'il est temps de consulter une sorte de sorcière qui pourra l'aider à convaincre son bien-aimé de lui passer la bague au doigt.

Un mois s'écoule, et Anna a déjà versé 1000 $ à sa voyante, sans que rien ne se soit passé. L'intéressée avoue qu'elle n'a jamais rencontré de cas aussi compliqué et réclame d'abord 5000 $, puis de nouveau 20.000 $ de supplément... Et comme Anna n'a plus d'argent, la voyante, très prévoyante, lui suggère d'hypothéquer son appartement. Et presque, lui donne une carte d'un agent immobilier qu'elle connaîtrait...


Sauf que voilà : son aimé se pointe peu après avec une nana, annonçant à Anna qu'il va l'épouser. Scandale... Ce genre d'arnaque est connu, archi-connu, mais fait fureur actuellement en Russie. Ces charlatans peuvent vendre n'importe quoi, mais avant tout du rêve, à n'importe qui.

Sauf que les Russes semblent particulièrement influencés, voire influençables, et que l'une des dernières sucess story du monde laisse croire que la réussite tient bien à la magie. Et celle-ci a été écrite par... J.K. Rowling, évidemment. En sept ans, elle devient la femme la plus riche d'Écosse, avec des livres, des films, des jeux vidéo, une multitude de produits dérivés...

Avec des centaines de millions de livres vendus, le miracle s'est produit, et semble avoir une certaine incidence en Russie. Après tout, le pays des anciens tsars et de la taïga a probablement encore quelques restes de superstitions bien sentis...