“Times Uncertain”, une police qui pratique la distanciation des caractères

Antoine Oury - 20.05.2020

Zone 51 - Insolite - Times Uncertain - police coronavirus - police distanciation sociale


Les périodes de confinement et de maintien des distances ont démultiplié les occasions de s'envoyer des messages, lorsque les entrevues ne s'effectuent pas par écrans interposés. La police Times Uncertain adapte la fameuse Times New Roman, dessinée par Victor Lardent, en augmentant les espaces entre les lettres, dans un esprit de distanciation sociale...
 


L'agence Third Street Attention a remixé la célèbre police de caractères Times New Roman, pour en faire Times Uncertain (« Une drôle d'époque »), une version spécialement pensée pour incarner les messages envoyés pendant et après (espérons-le) la crise liée au coronavirus.

Outre les caractères irréguliers, Times Uncertain applique un crénage plus important entre les lettres, pour simuler et rappeler la distanciation sociale, imposée à tous en cette période de pandémie. Par ailleurs, la ponctuation disponible se limite au point d'interrogation et au point d'exclamation, pour exprimer des émotions forcément extrêmes et des sensibilités exacerbées.

<

>



Enfin, la taille des lettres est aussi bouleversée, avec des majuscules plus petites, visuellement, que des minuscules, là aussi pour exprimer la perte des repères.

La police peut-être téléchargée sur le site de l'agence.

via The Digital Reader


Commentaires
Le terme "distanciation" est complètement erroné et inapproprié.Il provient de l'allemand "verfremsdungs" (Effekt); c'est un terme de théâtre introduit en 1959 par référence à la pratique du théâtre épique brechtien. Cette "distanciation" n'est pas mesurable, puisque son acception inclut la notion de" recul" (prendre du recul).
Pas de panique.



Seulement une autre manière (graphique - artistique?) de traduire la séparation (et l'isolement qu'elle implique) entre entités habituellement conjointes (personnes et objets) et l'impression d'étrangeté, de malaise que cet état génère.



Très réussi; sur fond de toile d'araignée (qui sera bouffé par la solitude et l'angoisse?). Très difficile de nommer par un seul terme, ce salmigondis. Accepter les tentatives de bonne foi et néologismes convaincants (ces coups de jeunesse à notre vieille langue).



L'imagination comme bouée (de signalisation, de sauvetage?). Un risque, aussi.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.