Tourisme Fifty Shades of Grey dans l'immeuble Escala à Seattle

Nicolas Gary - 23.08.2014

Zone 51 - Insolite - Fifty Shades - Christian Grey - Seattle livres


On ne comptait plus, fut un temps, les déplacements touristiques en Suède, avec le succès de la saga Millenium. Autre époque, nouvelles économies, c'est à Seattle que le dernier chic se retrouve. Avec le portage au cinéma du livre de EL James, les fans se sont rués dans l'immeuble où a été tournée une partie du film. À la recherche d'accessoires très Grey ?

 

Escala Condominium Tower, Downtown Seattle WA

Joe Wolf, CC BY ND 2.0

 

 

Erik Mehr est responsable de l'immeuble qui servira de logement à Christian Grey, et que l'on retrouvera dans les salles à partir du 14 février prochain. C'est ici que lui et la petite Anastasia Steel se sont retrouvés pour leurs jeux érotico-SM-bondage-etc. L'immeuble, dans la vie réelle, a un nom : Escala, et les réservations ont explosé ces dernières semaines. 

 

Des femmes, majoritairement, âgées de 19 à 50 ans, ont contacté la société d'Erik pour demander à passer une ou deux nuits dans le penthouse, ou, à défaut, de pouvoir venir y prendre quelques photos. « Ces appels stupides ont grimpé », se lamente-t-il. « Je pense qu'ils ne se rendent pas compte qu'il s'agit d'un immeuble en copropriété où les résidents vivent, et qu'il n'y a aucune chambre rouge. »

 

Mais quand on est fan, on laisse généralement son cerveau sur la table de chevet. Si Escala a abrité quelques sportifs célèbres, notamment des joueurs de la ligue de baseball, le standing est exigé. L'an passé un appartement de trois chambres avec trois salles de bain a été vendu pour 2,7 millions $. 

 

Le problème vient de ce que EL James avait entendu parler de l'Escala, et l'avait expressément mentionné dans ses livres, en tissant toute son intrigue autour de cet immeuble. À la différence près qu'il n'existe pas de piste d'atterrissage pour les hélicoptères dans le véritable immeuble. À partir de 2012, avec le succès exponentiel du livre, de nouvelles mesures de sécurité ont été imposées, les fans tentant d'entrer, parfois avec une grande insistance.

 

Or, si les habitants ont connu les désagréments du tournage, ils ont aussi profité de quelques avantages. D'abord, James a organisé une séance de dédicace privée. Pour le plus grand plaisir de ceux qui ont assumé leurs lectures. Mais surtout, le prix de l'immobilier dans cet immeuble a pris 75 % depuis la sortie du livre en 2010, alors que l'augmentation moyenne dans Seattle, pour des appartements similaires, est restée de 10 %M.

 

« La plupart des propriétaires sont comme vous pouvez vous y attendre — des personnes qui sont dans le commerce, et pour qui le livre ne faisait pas partie de leurs priorités. Pour la plupart, ils préfèrent passer sous silence l'endroit où ils vivent. » Sauf quand il s'agit de passer à la vente des appartements, certainement. Aujourd'hui, seuls six appartements sont disponibles à la vente. (via PIX11

 

Petite visite d'un Penthouse :