Traduire et comprendre la langue elfique de Tolkien, avec Yandex

Cécile Mazin - 18.01.2016

Zone 51 - Insolite - Yandex moteur - recherche langue - Tolkien Elfique


Coutumier des plaintes pour abus de position dominante, adressées aux avocats de Google, le moteur de recherche russe Yandex a décidé de se différencier par une offre propre. Google opère dans la traduction et Yandex aurait tendance à le talonner : il n’y a pas de services que Google Translate apporte qui n'existe pas sur Yandex. En revanche, la traduction de l’elfique est une exclusivité Yandex...

 

Orlando Bloom, dans le rôle de Legolas

 

 

Attention, on ne parle pas de n’importe quel elfique. D’abord, rappelons que ce langage n’existe que dans les romans de JRR Tolkien, et que, même si le romancier et philologue de formation en a écrit une grammaire, rares sont les locuteurs natifs. En dehors de la Terre du Milieu, évidemment. 

 

On se souviendra qu’au cours de la rédaction des romans, autant l’éditeur aurait préféré que la romance entre Arwen, une elfe, et Aragorn, soit arrêtée, autant il n’y avait rien à redire sur la syntaxe elfique... Étonnant.

 

Ensuite, il semble que Yandex, dans son souci de parvenir à proposer une solution de traduction depuis une langue X, vers l’elfique, ait choisi le sindarin, ou gris elfique. Il s’agirait de la langue elfique la plus ancienne, devenue langue vernaculaire. Et comme Tolkien avait le vice linguistique dans le sang, il s’est également lancé dans la construction d’autres langages elfiques – le quenya, ou haut elfique, en est un autre exemple. 

 

Pour s’amuser, on pourra se rendre à cette adresse, pour travailler son sindarin, à l’envi.

 

Depuis la semaine passée, Yandex serait donc en mesure de jouer au traducteur et affirme dans un communiqué avoir largement étudié les différents documents laissés par Tolkien. Et c’est en réalité avec un peu de retard que son service est arrivé, puisqu’elle voulait le mettre en ligne pour commémorer le 124e anniversaire de l’écrivain, ce 3 janvier. 

 

John Ronald Reuel Tolkien, popularisé en Russie dans les années 80 – date à laquelle le Seigneur des Anneaux fut traduit pour la première fois – se serait-il étranglé en voyant le résultat ? Pour y répondre, nous avons fait le test : 

 

 

Le résultat est assez consternant, on en conviendra. Et les fans doivent être assez déçus : dans le début des années 70, les premières tentatives pour rédiger en langue elfique ont émergé, mais les corpus n’ont jamais vraiment rencontré l’adhésion du public. Le vocabulaire restait d’ailleurs assez pauvre, au point que Peter Jackson, pour ses films, dut faire appel à un autre linguiste, David Salo, pour enrichir la langue de nouveaux mots.

 


Pour approfondir

Editeur : Christian Bourgois
Genre : littÉrature...
Total pages : 432
Traducteur : daniel lauzon(
ISBN : 9782267028911

Le Seigneur des Anneaux Tome 2

de J-R-R Tolkien

Les Deux Tours, deuxième partie du Seigneur des Anneaux, poursuit le récit des aventures de Frodo et de ses compagnons, lancés dans leur périple en Terre du Milieu. Avec Merry et Pippin, le lecteur plonge dans les batailles entre les Orques et les Cavaliers du Rohan, avant de rencontrer l'Ent Fangorn ; avec Aragorn, Gimli et Legolas, il assiste incrédule au retour de Gandalf ; avec Frodo et Sam, il suit Gollum le long des chemins périlleux qui mènent vers le royaume du Mordor, le seul lieu où l'Anneau pourrait être détruit. Cette nouvelle traduction prend en compte la dernière version du texte anglais, les indications laissées par J. R. R. Tolkien à l'intention des traducteurs et les découvertes permises par les publications posthumes proposées par Christopher Tolkien. Ce volume contient 16 illustrations d'Alan Lee, entièrement renumérisées, d'une qualité inégalée, ainsi qu'une carte en couleur de la Terre du Milieu.

J'achète ce livre grand format à 20 €

J'achète ce livre numérique à 14.99 €