Trois nouvelles érotiques de Nicolas Rey pour la lingerie RougeGorge

Nicolas Gary - 26.11.2013

Zone 51 - Insolite - lingerie - Nicolas Rey - RougeGorge


En septembre 2012, Nicolas Rey publiait au Diable Vauvert L'amour est déclaré, une sortie de crise sentimentale, conjugale, toxicomaniaque, parentale. Si les angoisses existentielles ne manquaient pas, c'était un souffle nouveau qui agitait les tempes grisonnantes de l'écrivain. Tomber amoureux, quoi de plus beau ?

 

 


 

 

Il n'était pas question de lingerie dans le dernier ouvrage de Nicolas, qui se venge bien avec ses trois textes proposés gratuitement par la marque de lingerie RougeGorge. Trois textes, Le Bar, Le Bureau, L'appartement, pour trois situations coquines qui associent, dans la lingerie qui va avec le texte - et mettent en scène des femmes qui ressemblent à la marque.

 

Bien entendu, les ebooks intègrent la possibilité de réaliser un achat en ligne directement. « L'auteur a imaginé des nouvelles érotiques dont les scénarios ne manqueront pas d'inspirer celles et ceux qui aiment la lingerie sexy », explique la marque. 

 

Trois textes, mais également trois moyens d'accès : un PDF pour ordinateur, une version pour iPad et une pour Android. Pas de nouvelle sous Kindle ? Eh non... il faudra passer par un coup de Calibre pour les découvrir en format MOBI. 

 

Les Nouvelles audacieuses sont disponibles à cette adresse, et accompagnent bien entendu la nouvelle collection de RougeGroge, réunissant parures, combinettes, body, nuisette et autres menottes, mais également strings, guêpière, serre-taille et soutien-gorge et on en passe, et on en oublie... mais certainement pas beaucoup. De quoi faire « monter le curseur sexy à son maximum », tant dans les textes qu'avec les dessous chics.

 

 

 

 

Les thématiques de la collection sont à la hauteur des trois histoires de Nicolas Rey : on recherche l'évocation et l'aventure, avec des noms tels que Inventive, Idylle, Interdit, Insomnie ou... Irma. Probablement pour un avenir plein de promesses, faites de satin, de dentelle ou de tulle...

 

Attention, les textes sont interdits aux moins de 18 ans, même si « elles seront peut-être source d'inspiration », comme le suggère la marque... D'ailleurs, le romancier semble lui-même assez inspiré :