Twilight manque de mordant : les vampires n'ont plus les crocs

Clément Solym - 09.01.2009

Zone 51 - Insolite - Twilight - vampires - crocs


On les connaissait comme des créatures avides de sang, aux canines qui pointaient comme des couteaux... mais décidément, tout se perd. Après avoir fait du héros de Twilight, le jeune vampire Edward Cullen, le héros de la contraception par l'abstinence, on se rend aujourd'hui compte, avec la sortie du film... qu'il y a une dent qui manque.

À la lecture de Twilight, tout le monde a pu s'en apercevoir : les vampires ne vivent plus la nuit, n'ont plus peur du jour, se moquent éperdument de pioncer dans un cercueil, d'ailleurs, ça ne fait pas vraiment In. Limite à manger de l'herbe en chantant des ballades lyriques au pied d'un olivier. On croit rêver. D'ailleurs au Québec, le film s'intitule Babines...

Mais justement, on rêve. Et histoire d'en remettre une couche sur le comportement sexuel décrit dans ce livre, et largement estompé dans le film, on se demandera comment le jeune vampire, être impulsif a pu être émasculé - le mot n'est pas trop fort - au point de passer complètement à côté de la tension sexuelle dégagée par Bella. Dracula se retourne dans sa tombe tandis que Nosferatu part se suicider au soleil.

Mais tout de même, c'est un peu oublier qu'en 1870 et quelques, Sheridan Le Fanu offrait au public Carmilla, dans lequel on abordait ouvertement l'homosexualité et le lesbianisme. Alors les végétariens bio de Meyer... tout de même. Certains suivent même un régime alimentaire tout ce qu'il y a de plus... humain ! Encore une fois, c'est ce qui fait tout le charme du livre et attire tant les adolescentes. Parce que oui, les filles sont plus sensibles à cette série, c'est prouvé par rhésus A+B.

À la rédaction, nous avons tenté d'ouvrir à plusieurs reprises les livres de Meyer : mais comme un authentique vampire est repoussé par les symboles religieux, il nous a été compliqué de réprimer un bâillement au beau milieu de l'histoire. On perd tout de même une grande part du mystère de ces créatures, que l'on peut faire remonter aux stryges de l'antiquité, et cette glamourisation de leur état manque singulièrement de profondeur.

Quant au film...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.