Un artiste américain dessine une veste auto-bibliographique

Louis Mallié - 30.07.2014

Zone 51 - Insolite - Joseph Decamilis - Vêtement - Couverture rigide


Confectionner des vêtements à partir de livres n'est désormais plus une pratique appartenant uniquement aux religieuses du Moyen-Âge : Joseph Decamillis en est aussi. Se définissant comme un lecteur de toujours, l'artiste a créé l'« Autobiographical Straightjacket » un assemblage de couvertures rigides des livres ayant marqué sa vie...

 

 

 

 

L'artiste était déjà renommé pour ses miniatures insérées dans de vieux livres.  Ici, Joseph Decamillis a choisi d'afficher sa propre personnalité à travers ses lectures. Et d'expliquer ainsi le choix de chaque couverture : 

« Chaque livre a été choisi pour l'une de ses deux raisons : 

 

1. La lecture du livre a eu un impact majeur sur ma personnalité à un moment de ma vie. 

2. Le titre ou les sujets du livre me relient à certains éléments du passé. »

Né à Louisville en 1963, l'artiste dit s'être tourné en premier lieu vers des études de littérature et l'écriture -  avec une prédilection pour la poésie. Pour autant, la découverte du dessin et de la peinture à l'âge de 25 ans l'ont fait changé de voie.  « De 1991 à 1994, j'ai traversé toute l'Amérique, d'une côte et d'une frontière à l'autre, suivant le chemin des salons artistiques », raconte-t-il sur son site.

 

Après vingt ans de carrière et plusieurs récompenses pour ses œuvres, l'artiste dit aujourd'hui se concentrer sur des travaux et des expositions plus intimes, destinés à une audience plus restreinte. 

 

Parmi les titres, qui ont influencé la vie de l'artiste, et composent donc son Autobiographical Straightjacket, on distingue ainsi notamment De l'interprétation des rêves de Freud, une édition des poèmes d'Emily Dickinson, une Introduction à la philosophie moderne, plusieurs livres d'art, et quelques récits tels Travels with Charley, sur les voyages de John Steinbeck.

 

 

<

>