medias

Un cahier de Sudoku peut aussi servir pour rédiger son testament

Clément Solym - 21.02.2009

Zone 51 - Insolite - testament - sudoku - juge


À Montréal, le juge Martin Bédard officiant à la Cour supérieure du district de Hull a déclaré un testament écrit sur un cahier de Sudoku valable. Celui-ci n'était pas signé et il n'a pas été apporté de preuves que l'état de santé de son auteure ne l'empêchait pas d'exprimer pleinement et consciemment ses dernières volontés.

Le précédent testament de Mme Fernande Aubé rédigé en 1991 dans des conditions normales avantageait largement son fils Dany au détriment de ses soeurs Nancy et Gina. Dans le testament sur le livre de Sudoku, Fernande Aubé, avait rétabli la parité.

Ce testament a été rédigé sur six pages et confié à une infirmière pour qu'elle remette à l'une des filles Gina. Selon le juge, tout est décrit clairement et précisément dans ce testament et les montants des sommes sont exacts. pour lui c'est la preuve que Fernande Aubé était organisée et pleinement consciente de ses actes.