medias

Un drone jetable pour livrer des marchandises et des médicaments

Elodie Pinguet - 02.02.2017

Zone 51 - Insolite - drone papier - Otherlab - livraison aérienne


Voilà qu’arrive l’époque où le papier sauve des vies.​ Financé par DARPA, une agence du département de la Défense des États-Unis, un nouveau projet de drones bon marché – en papier – est en cours de réalisation. Il permettrait d’effectuer des voyages sans retour pour des livraisons qui seraient irréalisables pour un être humain, du fait des conditions de transport.

 

Otherlab

 

 

C’est un groupe de recherche en aérodynamique à Otherlab à San Francisco qui a développé l’idée. Leur petit drone en papier a été financé par une subvention de recherche de la Defense Advanced Research Projects Agency ( DARPA) qui est responsable de la recherche et du développement de nouvelles technologies pour un usage militaire. Otherlab n’a pas communiqué le montant de la subvention reçue.

 

Composé entièrement de papier « bon marché », ce drone, que l’on devrait plutôt appeler planeur, est conçu pour pouvoir être jeté après usage. En effet, il serait utilisé pour transporter du matériel médical ou d’autres fournitures aux endroits physiquement inaccessibles. Par exemple, lorsqu’une maladie nécessitant un vaccin urgent se déclare dans un espace difficilement accessible, ou encore dans certaines zones géographiques où les états des terrains rendraient la progression lente et difficile à un véhicule classique.

 

Mais alors, pourquoi ne pas utiliser un drone classique dans ce cas ? Déjà ceux-ci coûtent cher et leur autonomie ne leur permettrait pas de couvrir ce genre de distance et de faire ensuite le retour.

 

C’est tout l’intérêt de ce planeur jetable. Allégé du poids du moteur et de la batterie, le drone transporte plus de matériel. Pour atteindre sa destination, il doit bien évidemment être lancé depuis un avion ou un autre drone.

 

Apparemment, un petit ordinateur et des capteurs sont inclus au drone pour qu’il ajuste sa trajectoire et arrive à destination. Leur assemblage se veut simple afin que tout le monde puisse l’utiliser, notamment dans les hopitaux. 

 

 

 

Via Recode