Un fabuleux bestiaire d’animaux contorsionnistes

Gariépy Raphaël - 12.08.2020

Zone 51 - Insolite - artiste surréalisme - animaux étrange - tableau exposition


Embauchés dans un cirque, les animaux de l’artiste Bruno Pontiroli mettraient au chômage gymnastes, et autres équilibristes… Se plonger dans ses créations est une véritable expérience dont on ressort avec une étrange envie de faire du yoga. 



Avec ses séries de peintures, Bruno Pontiroli conçoit des univers surréalistes habités par des personnages fantastiques. Si les poils, plumes et queues des animaux sont d’un réalisme saisissant, les créatures des tableaux s’amusent à défier toutes les lois de la nature. Bien que les bêtes soient dans des positions extrêmes, se contorsionnant au-delà des limites du possible, elles semblent statufiées, comme un pied de nez figé à la biologie et à la gravité. 

On retrouve pêle-mêle un hippopotame qui tient sur la langue, un sanglier bloqué sur l’une de ses pattes avant, un renard formant un angle droit... À la fois absurdes et dérangeants, ses tableaux s’inscrivent dans une véritable démarche, note-t-il.

« Mon objectif est de renverser la vision étroite que nous avons du monde et de perturber notre imagination tout en bouleversant une réalité acceptée avec des images à la fois étranges et familières. Déformer un symbole ou mélanger des univers opposés me permet de questionner l’identité des choses afin de pouvoir les réinventer dans un monde sans logique. Tout est possible. »

<

>




Cette série intitulée à rebrousse-poil sera bientôt virtuellement exposée à la Corey Helford Gallery de Los Angeles à partir du 22 août. Comme le suggère déjà le titre de l’exposition, l’artiste français est assez porté sur les jeux de mots : le tableau présentant un tigre les pattes de derrière en l’air est ainsi intitulé « la cuisse légère II » tandis que la peinture d’un bouquin en équilibre est appelée « Le coup du lapin ». 
Pontiroli propose son travail depuis 2012, il obtient sa première exposition personnelle à la galerie Le Laboratoire de la Création de Paris. Depuis, ses œuvres sont exposées en France, mais également en Europe et aux États-Unis. Dans certains de ses tableaux antérieurs, on retrouve des personnages humains, à l’air bien trop enthousiaste, torturant sans le vouloir des animaux toujours plus souples.
 


Le travail de l’artiste est à découvrir sur son Instagram

Via Colossal 


Commentaires
C'est génial!
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.