Un générateur - officiel - de titres pour Katherine Pancol

Clément Solym - 10.06.2011

Zone 51 - Insolite - pancol - titres - generateur


Les titres de Katherine Pancol sont toujours un grand moment de bonheur. On avait connu Les yeux jaunes des crocodiles, ainsi que La valse lente des tortues puis Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi. Tout un programme.

Pour l'occasion de la sortie en version poche de son dernier livre, les éditions Livre de Poche viennent de lancer une idée basée sur l'excusotron, outil fantastique pour avoir toujours la meilleure excuse possible. Il s'agit d'un générateur de titres - probables ? possibles ? imibtables ? - de prochains romans que l'auteure pourrait publier.

L'idée n'est pas nouvelle et avait donné lieu à un billet de Patrick Besson dans Le Point, en avril 2010. Avec un peu d'humour, qui plus est :
  • Les haricots ne cuisent pas tout seuls dans la casserole.
  • Le poisson rouge dort immobile dans l'eau trouble de l'aquarium.
  • Le hamster s'est réveillé à 5 heures.
  • L'hirondelle a traversé le ciel bleu avant la marée.
  • Les fenêtres de la maison jaune ne s'ouvrent pas sur la forêt.
  • Le chien noir du voisin a aboyé trois fois.
  • L'homme debout devant l'hôtel Algonquin a éternué fort.
  • La tortue géante est endormie sur la plage de Guadalcanal.
On retrouvait même une page Facebook, proposant d'autres solutions pour que la romancière abreuve les librairies de ses romans aux titres inimaginables.


Mais l'idée d'en faire un générateur... ça c'est de la promotion tournée sous forme d'autodérision caractérisée. Contacté par ActuaLitté, Livre de Poche n'était pas disponible pour répondre à nos questions, et pourtant, celles-ci sont nombreuses.

Parmi les choses que l'on peut découvrir avec ce générateur :
  • Les serpents du Bronx sont gagnants-gagnants l'après-midi.
  • Les homards du Grand Palais sont capricieux les jours impairs.
  • Les chiens du Pont de Brooklyn sont comblés à l'heure où blanchit la campagne.
  • Les loups des plages de Cancun sont bêtas de midi à quatorze heure.
  • Les dauphins de la Place Rouge sont chatouilleux au mois de mai.
Bref, de quoi s'amuser, à cette adresse...

Mise à jour [Nicolas Gary] :

Finalement, nous avons eu au téléphone LdP. Pour rassurer tout d'abord ce lecteur inquiet de voir utilisé l'expression consacrée « cadavre exquis », l'éditeur nous explique que le terme Pipotron, utilisé pour désigner ces générateurs, n'aurait probablement pas eu le même effet auprès du public.

Et puis, un truc comme Pancolotron, ne passait pas vraiment.

« Katherine Pancol a beaucoup d'humour, et de recul, vis-à-vis de ses titres. Elle a évidemment validé le site et le générateur, et l'a trouvé très drôle », précise la maison.