Un homme se transforme en Red Skull, l'ennemi nazi de Captain America

Antoine Oury - 05.02.2015

Zone 51 - Insolite - Henry Damon Red Skull - Vénézuéla tatouages - implants ablation nez


Au Vénézuéla, un doux malade vient de subir plusieurs altérations corporelles pour ressembler à Red Skull, l'iconique ennemi nazi de Captain America. L'homme, âgé de 37 ans, est un grand fan de comics, et il a choisi d'imprimer cette passion dans sa chair avec le recours au body art. Ablation du nez, tatouages et implants sont passés par là, pour un résultat... laissé à l'appréciation de chacun.

 

Henry Damon n'avait rien consommé avant sa démarche. Au contraire, il avait mûrement réfléchi son geste, pesé le pour et le contre avec son épouse. « Il est fou de comics depuis son enfance et a toujours rêvé de devenir Red Skull, sans jamais se décider à le faire », témoigne un ami d'enfance. L'ennemi légendaire de Captain America est apparu la première fois dans Captain America Comics #7, sous la plume de France Edward Herron, dessiné et encré par Jack Kirby.

 

De son vrai nom Johann Schmidt, Red Skull n'est pas le personnage le plus sympathique de l'univers Marvel : ce bras droit d'Hitler finit enseveli sous des tonnes de gravas, après un combat avec Captain America. Un gaz expérimental le maintiendra en vie, et lui donnera des pouvoirs proches de ceux du héros des États-Unis, au prix de son apparence, qui vire rapidement au rouge.

 

 


 

 

Damon a finalement mis son visage entre les mains d'Emilio Gonzalez, tatoueur et body artist chevronné. Ce dernier lui a injecté du silicone dans le front et la mâchoire, raboté le nez, et enfin tatoué les globes oculaires, les pommettes et le front pour approcher de l'apparence du super-vilain. Le résultat se passe de commentaires, et le Daily Mail relaie une photographie de Damon, qui se fait désormais appeler Red Skull.

 

 

 

 

Pour le rôle dans les films Marvel, c'est mort, malgré tout : Hugo Weaving a incarné le psychopathe nazi dans Captain America: First Avenger, en 2011.