medias

Un livre entièrement constitué de masques pour lutter contre la Covid

Gariépy Raphaël - 30.07.2020

Zone 51 - Insolite - Masque Livre - Art manufacture - Professeur Université Etats-Unis


Véritable outil de coercition pour certains, le port du masque est très contesté, aux États-Unis. Pour encourager ses compatriotes à rester en vie et endiguer la propagation du virus, une professeure de design graphique a créé un livre à partir de masques chirurgicaux intitulé « s’il vous plait, portez ce livre ».
 


Tennille Shuster enseigne depuis peu à l’université de Mercer, en Géorgie et sur son temps libre, elle a pris l’habitude de concevoir des maquettes d'ouvrages originaux. Devant l’ampleur de crise sanitaire qui secoue les États-Unis, cette professeure agrégée et directrice du design graphique a combiné son goût pour la typographie, le papier marbré et le design afin d'agir. 

Le résultat ? Un livre constitué de masques chirurgicaux intitulé Please Wear This Book. Les exemplaires ont été vendus pour collecter des fonds et ainsi soutenir la lutte contre le COVID-19, tout en encourageant la communauté à voir le port du masque sous un meilleur jour. 
 

Idéal pour les petits lecteurs !


L'ouvrage ne compte qu’une dizaine de pages sur lesquelles est à chaque fois imprimé un seul mot. Arrivé au bout de son aventure le lecteur aura lu : « Personne ne peut tout faire, mais tout le monde peut faire quelque chose. » Un mantra qui cherche sans doute à inspirer les habitants pour qui le port du masque représente une charge imposée injustement. 



 

L'art contre la maladie 


Avec ce titre un peu particulier, l’enseignante souhaitait créer un véritable objet : « Je produis des livres depuis longtemps, c’est un sous-genre intéressant qui combine une variété de compétences telles que la gravure, la reliure, la marbrure et la conception graphique pour façonner un objet d’art sous la forme d’un livre et non un livre d’art. »

Les masques utilisés pour la conception du très court roman sont détachables et peuvent être portés. Les mots sont imprimés sur le côté blanc et sont donc invisibles une fois mis en place sur le visage. Shuster affirme avoir rendu volontairement la reliure particulièrement fragile. Sur la quatrième de couverture de l’ouvrage, on trouve même des indications sur la façon correcte de porter les bouts de tissus. 
Avec seulement 19 éditions réalisées (en référence au COVID 19), l’impact sur la communauté reste assez léger. Cependant l’artiste est parvenu vendre la totalité de sa production à 50 $ l’unité, les bénéfices étant reversés à des fonds de secours contre le coronavirus. 

Suite aux partages de photos et de vidéos de cette édition un peu spéciale sur les réseaux sociaux, Please Wear This Book  a été acquis par de nombreuses collections permanentes dans des bibliothèques de livres et de manuscrits rares, dont la Smithsonian American Art and Portrait Gallery Library.


Via Mercer University 

Crédit photo ; capture d’écran YouTube 


Commentaires
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.