États-Unis : un critique frustré exécute un livre de poésie

Antoine Oury - 27.05.2015

Zone 51 - Insolite - livre criblé de balles - Billy Collins poésie - The Captain's Bookshelf


Les propriétaires de la bouquinerie The Captain's Bookshelf, Miegan et Chan Gordon, pensaient avoir tout vu, mais la vie de libraire réserve bien des surprises. Un matin, à l'ouverture de la boutique, située à Asheville (Caroline du Nord), Miegan Gordon découvre sur une étagère un livre du Poet Laureate Billy Collins criblé de balles...

 


Le bouquin en question, criblé de balles

 

 

Les libraires ont immédiatement prévenu les autorités, pour ne pas prendre trop à la légère une histoire impliquant une arme à feu. Mais l'explication à cette étrange apparition est pour le moins cocasse : visiblement, l'individu auteur des coups de feu a volé l'exemplaire de Nine Horse, recueil publié en 2003 et signé par l'auteur, pour l'exécuter chez lui.

 

Les balles sont sorties d'un fusil calibre 410, et le tireur a tiré à bout pourtant une vingtaine de plombs dans l'ouvrage. Il a également fait preuve de ses talents de dessinateur, en affublant la photographie de Collins d'une moustache et d'un bouc démoniaques.

 

Visiblement, le livre faisait partie du fonds de la librairie, où il était proposé pour 50 $. Pour les libraires, le meurtre du recueil est l'œuvre d'un lecteur ou d'un apprenti poète, frustré lors d'un des nombreux concours où Collins a figuré en temps que juré. Les libraires ont envoyé un email à Billy Collins, pour lui donner le livre s'il souhaite le garder en souvenir.

 

En effet, l'acte meurtrier du tireur pourrait avoir fait monter le prix du recueil, désormais unique, mais si sujet aux courants d'air...